1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. COP21 : 4 raisons d'opter pour une voiture électrique
2 min de lecture

COP21 : 4 raisons d'opter pour une voiture électrique

ÉCLAIRAGE - Moins polluante que le diesel ou l’essence, et moins chère sur le long terme, la voiture électrique a des arguments à faire valoir.

La borne de recharge a été mise au point par une PME, DBT, qui s'est alliée à Nissan
La borne de recharge a été mise au point par une PME, DBT, qui s'est alliée à Nissan
Crédit : Nissan
micros
La rédaction numérique de RTL
En partenariat avec logo-veolia

Longtemps perçue comme un ovni parmi les autres véhicules, la voiture électrique commence à changer d’image et à entrer dans les mœurs. Alors que le marché automobile "classique" est à la peine, celui de l’électrique tire son épingle du jeu. Il reste toutefois anecdotique en termes de parts de marché, représentant 0,59% des 1,79 million de voitures neuves immatriculées en 2014, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Au total, 10.560 voitures particulières électriques ont été immatriculées sur l'année, contre 8.779 en 2013.

1. Moins polluante

Le secteur des transports représente à lui seul 27% des émissions de gaz à effet de serre. Pour les pouvoirs publics, la solution passe par le développement des véhicules hybrides ou électriques, moins polluantes que les autres. Même si leurs détracteurs remettent en cause le caractère écologique des véhicules électriques, en pointant l’énergie utilisée pour leur production, ces voitures restent toujours moins émettrices de CO2. En moyenne, l'électrique rejette 85 g/km de CO2 contre 134 g/km pour les thermiques.

2. Un “super bonus” pour l’achat d’une voiture électrique

Pour dynamiser les ventes, le gouvernement a mis en place depuis le 1er avril 2015 un “super bonus” de 10.000 euros pour l’achat ou la location d’un véhicule électrique de plus de deux ans en échange de l'abandon d'un véhicule diesel possédé depuis au moins un an et mis en circulation avant le 1er janvier 2001. La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a annoncé en octobre que le dispositif allait être bientôt étendu aux véhicules de plus de 10 ans. Ce bonus est valable pour les particuliers, les entreprises et les collectivités mais uniquement pour les voitures particulières et non les véhicules utilitaires. Pour les voitures hybrides rechargeables, une prime de 6.500 euros a également été prévue.

3. Moins cher sur le long terme

Le véhicule électrique coûte en moyenne 25% de plus qu’un modèle thermique mais ce surplus est compensé par les gains à l’usage. Un plein revient à moins de 2 euros. Restent les coûts liés à la batterie qui, pour l’instant, continuent d’être chers. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que la parité avec les autres véhicules serait atteinte en 2020, avec des coûts de batterie aux alentours de 300 dollars de l’heure de kilowatt de capacité. Selon une étude publiée par Björn Nykvist et Måns Nilsson, du Stockholm Environment Institute fin mars 2015, les prix devraient encore baisser jusqu’à atteindre environ 230 dollars par kilowattheure en 2017/2018.

4. Plus d’autonomie et de bornes pour recharger

À lire aussi

Les particuliers s'inquiètent de l'autonomie des batteries (130 kilomètres environ). Cette dernière devrait doubler d'ici à 2020. La loi de finances pour 2015 prévoit un crédit d’impôt de 30% qui s’applique aux dépenses d’acquisition d’un système de charge pour véhicule électrique, payées avant le 31 décembre 2015. Le projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte prévoit, lui, de disposer de 7 millions de points de recharge publics et privés pour les voitures électriques en 2030. 200 bornes rapides vont être déployées par EDF le long des autoroutes et 16 000 bornes dans les agglomérations par Bolloré. L'ensemble de ces mesures et projets doivent permettre de pallier au manque d'infrastructures de recharge.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/