1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le président de Volkswagen France s'excuse pour les moteurs truqués
1 min de lecture

Le président de Volkswagen France s'excuse pour les moteurs truqués

REPLAY / DOCUMENT RTL - Jacques Rivoal, président du directoire de Volkswagen France, prend la parole pour la première fois depuis le début du scandale des moteurs truqués.

Des Volkswagen Passat (illustration).
Des Volkswagen Passat (illustration).
Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le président de Volkswagen France s'excuse pour les moteurs truqués
03:52
Christophe Bourroux & La rédaction numérique de RTL

Depuis le 20 septembre dernier et le scandale des 11 millions de moteurs diesels truqués, la filiale France du constructeur allemand ne s'était pas exprimée. Pour la première fois, le patron de la marque (qui regroupe Porsche, Audi, Volkswagen, Seat et Skoda) dans l'Hexagone brise le silence. Jacques Rivoal, le président du directoire de Volkswagen France, présente ses excuses, au nom du groupe.

"S'excuser, c'est bien, mais cela n'a de sens que si nous sommes capables d'agir et de présenter un plan d'action à nos clients, explique-t-il. C'est la raison pour laquelle en France nous prenons la parole aujourd'hui."

Nos ingénieurs ont pour but que cette opération soit sans impact sur la puissance et la consommation

Jacques Rivoal, de Volkswagen France

Jacques Rivoal confirme et précise que les utilisateurs pourront passer dans leur concession du groupe pour une mise à jour, gratuite, du logiciel controversé. "À partir de début 2016, les propriétaires vont être contactés par leur concessionnaire pour un passage en atelier qui s'étalera sur l'ensemble de l'année".

La mise à jour du logiciel ne prendra que 30 minutes pour les moteurs 2 litres, et au maximum une heure pour le 1,6 L. "Nos ingénieurs ont pour objectif que cette opération soit sans impact sur la puissance et la consommation des véhicules concernés". En France, 950.000 véhicules sont concernés par la présence d'un logiciel. Le patron du groupe explique également qu'un site internet a été créé pour leurs clients qui avaient des questions et annonce que 500.000 utilisateurs l'ont consulté et 130.000 "ont pu identifier qu'ils étaient concernés par l'opération".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/