1 min de lecture Moustiques

Le moustique-tigre continue sa progression dans l'Hexagone

D'après un rapport parlementaire, le moustique-tigre intensifie sa présence dans l'Hexagone. Cet insecte, cantonné aux seuls territoires d'Outre-mer il y a encore quelques années, est un vecteur potentiel de maladies.

Le moustique tigre propage le virus Zika, la dengue ou encore le chikungunya.
Le moustique tigre propage le virus Zika, la dengue ou encore le chikungunya. Crédit : EID MEDITERRANEE / AFP
valentin
Valentin Deleforterie Journaliste

Peut-on parler d'un nouveau "risque sanitaire majeur" pour la France métropolitaine ? Le rapport parlementaire rendu cette semaine est affirmatif : le moustique-tigre continue de s'implanter dans de nouveaux territoires de l'Hexagone. L'insecte est connu pour porter et transmettre des maladies comme la dengue, le chikungunya ou encore le Zika. Autant de pathologies qu'on imaginait, jusqu'à il y a peu, endémiques aux territoires ultramarins.

Le moustique tigre, également appelé Aedes Albopictus, est aujourd'hui fermement établi dans 58 départements métropolitainsd'après le rapport parlementaire. Une progression fulgurante quand on sait que la métropole ne comptait aucun spécimen il y a encore 16 ans. Le moustique étant arrivé par l'Italie, c'est logiquement dans le sud de la France qu'on en retrouve le plus. 

Mais sa progression vers le nord de l'Europe se confirme, avec des spécimens signalés en Belgique, aux Pays-Bas ou encore en Allemagne. Si le nord de la France est encore relativement épargné, l'Aedes Albopictus est "officiellement implanté" dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et l'Aisne. L'Île-de-France est, elle aussi, en état d'alerte.

Une augmentation des pathologies dans l'hexagone

"Ses œufs sont dotés d’une coque imperméable, et peuvent résister à de longues périodes de froid et de sécheresse", indique le rapport. Une manière d'expliquer l’inquiétante progression de l'insecte, qui suit généralement les grands axes routiers européens.

À lire aussi
Les appartements avec balcons sont couverts de plantes dans une communauté résidentielle de Chengdu, dans le sud-ouest de la province chinoise du Sichuan. insolite
Chine : des immeubles envahis par les plantes font fuir les résidents

En France, les pathologies liées au moustique-tigre sont en augmentation depuis plusieurs années. En 2017, le Var a par exemple détecté 17 cas de chikungunya, alors qu'il n'y en avait que 2 en 2010. L'année dernière, 12 cas de Zika ont également été repérés pour la première fois en métropole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Moustiques Dengue Maladies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants