1 min de lecture Attentats en France

Le Mans : deux prêtres accueillent les fidèles à la mosquée

Deux prêtres se sont rendus à la mosquée des Sablons qui avait été visée par une attaque à la grenade à plâtre.

La mosquée des Sablons au Mans, le 8 janvier 2015.
La mosquée des Sablons au Mans, le 8 janvier 2015. Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Deux prêtres catholiques ont tenu à apporter leur soutien à la communauté musulmane du Mans, après l'attaque d'une mosquée à la grenade à plâtre. Ils ont accueilli les fidèles devant le temple pour la prière du vendredi, le 16 janvier, selon France Bleu.

Vêtus de leur tenue de cérémonie, les deux curés ont salué les fidèles par des poignées de main et des accolades. 

On a senti qu’il fallait aller à leur rencontre, dire simplement ‘on est avec vous’

Le père Moulay
Partager la citation

"On se connait déjà bien, on se croise régulièrement, notamment sur le marché du jeudi. Mais on a senti qu’il fallait aller à leur rencontre, dire simplement ‘on est avec vous’. C’est important d’avoir des gestes symboliques, même s’ils sont simples", a déclaré à France Bleu le père Benoît Moulay, venu des quartiers sud.

Une initiative appréciée par les fidèles de la mosquée des Sablons. "Finalement, c’est normal : on est comme des frères. C’est ça la fraternité, le vivre ensemble qu’on connait au Mans", a expliqué Majid.

À lire aussi
Riss, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo Attentats en France
"Charlie Hebdo" : Riss "trahi" par les "collabos qui s'accommodent d'une idéologie totalitaire"

Le lieu de culte avait subit des tirs et des jets de grenade à plâtre dans la nuit de mercredi à jeudi 8 janvier, quelques heures après l'attentat contre Charlie Hebdo. Un homme de 69 ans a reconnu les faits et doit être jugé.

La plupart des lieux de cultes du département de la Sarthe bénéficient d'une protection accrue depuis les attentats de la semaine dernière. Le Directeur départemental de la sécurité publique, François Chaumard, a notamment révélé qu'une synagogue était sous protection policière permanente. Au total, ce sont 17 militaires, 37 gendarmes et une vingtaine de policiers qui ont été affectés à la protection des temples, explique France Bleu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Le Mans Mosquée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants