1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 9h : plus de 150 perquisitions administratives en France
2 min de lecture

Le journal de 9h : plus de 150 perquisitions administratives en France

REPLAY - La police a procédé à des interpellations et saisi des armes dans la nuit de dimanche à lundi 16 novembre dans le cadre de l'état d'urgence.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 9h : plus de 150 perquisitions administratives en France
08:20
Jérôme Florin

Plus de 150 perquisitions "administratives" ont été menées partout en France dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats meurtriers vendredi 13 novembre à Paris, a annoncé Manuel Valls, invité de la matinale de RTL. Elles n'ont pas de lien direct avec les attaques qui ont fait au moins 129 morts dans la capitale. La police a procédé à cinq interpellations à Lyon et trois Toulouse et des armes lourdes (lance-roquette, pistolet mitrailleur, kalachnikov) ont été retrouvées. 

A écouter également dans ce journal

Un Belge d'origine marocaine de 27 ans serait le "cerveau" des attentats de vendredi à Paris. Abdelhamid Abaaoud a été en contact avec Salah Abdelslam qui est lui toujours recherché. Au mois de janvier dernier, son nom avait déjà été cité dans une série d'attaques déjouées en Belgique.

- La France a bombardé le fief de Daesh au Nord de la Syrie, a Raqa. Les raids vont s'intensifier avec l'arrivée du porte-avion Charles de Gaulle. 

- Manuel Valls a rappelé que la France va "vivre longtemps" avec la menace du terrorisme et doit se préparer à la possibilité de "nouvelles répliques" dans "les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent". Une minute de silence sera observée aujourd'hui en mémoire des victimes des attentats. 

À lire aussi

- Le Premier ministre britannique David Cameron indique que sept attentats ont été évités au cours des six derniers mois dans le pays. Il juge que les attaques perpétrées vendredi à Paris "auraient pu avoir lieu" au Royaume-Uni.

- François Hollande va demander au Congrès que la durée de l'état d'urgence passe de 12 jours à 3 mois

- Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve indique qu'une disposition pour la dissolution des mosquées radicales sera étudiée prochainement en conseil des ministres. Il y en aurait 89 sur l'ensemble du territoire. Manuel Valls a également appelé à fermer les mosquées et les associations radicales "qui s'en prennent aux valeurs de la République".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/