2 min de lecture Le journal

Le journal de 7h30 : une nouvelle vie pour les cabines téléphoniques

Les cabines téléphoniques vont disparaître de l'Hexagone dans les prochains mois. Certaines villes ont décidé de les récupérer, pour un projet artistique ou culturel.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 7h30 : une nouvelle vie pour les cabines téléphoniques Crédit Image : ERIC CABANIS / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis avec Anne Le Henaff et La rédaction numérique de RTL

Les cabines téléphoniques vont presque toutes disparaître de nos rues. Elles coûtent très cher et on ne s'en sert plus. En moyenne, seule une minute d'appel est passée par jour et par cabine en ce moment. Orange les retire donc peu à peu, il en reste moins de 3.000. Les rares qui vont perdurer dans les mois qui viennent doivent leur survie à leur présence en zone blanche, un territoire qui n'est pas couvert par le réseau mobile, ou à des mairies qui ont souhaité les récupérer, pour un projet culturel ou artistique. 

C'est le cas à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), où les cabines sont devenues de petites bibliothèques. À l'intérieur, des dizaines de livres, en vrac, dans lesquels les habitants viennent fouiller. "C'est bien de les conserver, je suis plutôt pour", explique Émilie, venue avec son fils de 9 ans, qui aime fouiller dans la cabine et qui y trouve toujours son bonheur. 

La ville de Rueil-Malmaison compte 5 cabines comme celle-ci. "Elles présentent pas mal d'avantage. C'est assez robuste, c'est transparent et c'est visible de loin. D'une certaine manière, ça fait partie de notre patrimoine", explique Olivier de La Serre, adjoint au maire en charge des affaires culturelles. Une idée qui a séduit d'autres mairies un peu partout en France, comme en Normandie, en Bretagne et en Auvergne.

À lire aussi
Des supporters ont enfilé le maillot des Bleus pour regarder un match du Mondial en région parisienne, le 26 juin 2018. Coupe du Monde
Les actualités de 12h30 - Finale Coupe du Monde : les supporters sous pression

À écouter également dans ce journal :

- Après Pimkie, PSA Peugeot Citroën envisage aussi d'avoir recours à la rupture conventionnelle collective

- Le numérique et le digital recrutent. Le digital revitalise les centres-villes en développant une nouvelle forme de commerce.

Emmanuel Macron persiste : "Il n'y a rien de choquant", dit-il, à durcir les sanctions contre les chômeurs qui ne cherchent pas réellement du travail.

- Les députés de la France Insoumise ne sont que dix à l'Assemblée Nationale mais ils ont réussi à s'imposer comme une force d'opposition.

- C'est un vétéran français du djihad qui a été arrêté en Syrie. Thomas Barnouin avait rejoint les rangs de l'État Islamique en 2014.

- Le CSA croule sous les plaintes : 90.000 cette année, soit dix fois plus qu'en 2015.

- Bernard Laporte a mis fin à un faux suspens et a officialisé le changement de sélectionneur de l'équipe de France de rugby.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Téléphone Rueil-Malmaison
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791605159
Le journal de 7h30 : une nouvelle vie pour les cabines téléphoniques
Le journal de 7h30 : une nouvelle vie pour les cabines téléphoniques
Les cabines téléphoniques vont disparaître de l'Hexagone dans les prochains mois. Certaines villes ont décidé de les récupérer, pour un projet artistique ou culturel.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-7h30-une-nouvelle-vie-pour-les-cabines-telephoniques-7791605159
2017-12-28 08:49:19
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vOP2E2--3gx18qkhJxDg6Q/330v220-2/online/image/2017/0904/7789953650_une-cabine-telephonique-illustration.jpg