1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 21h : le groupe Bouygues refuse de se faire racheter par le groupe Numericable-SFR
2 min de lecture

Le journal de 21h : le groupe Bouygues refuse de se faire racheter par le groupe Numericable-SFR

REPLAY INTÉGRAL – Le conseil d'administration du groupe Bouygues a décidé de repousser l'offre de rachat de sa filiale Bouygues Telecom par le milliardaire Patrick Drahi.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 21h : le groupe Bouygues refuse de se faire racheter par le groupe Numericable-SFR
02:47
micro generique
La rédaction de RTL

La filiale du groupe Bouygues ne tombera pas dans les mains du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, d'après un communiqué de l'entreprise de Martin Bouygues. Le conseil d'administration du groupe a en effet décidé ce mardi de repousser l'offre de rachat à 10 milliards d'euros de sa filiale Bouygues Telecom par Altice, la maison-mère de l'opérateur Numéricable-SFR.

Selon ce communiqué, le marché des télécoms est à l’aube d’une nouvelle ère de croissance
portée par le développement exponentiel des usages numériques. Le conseil d'administration considère alors que Bouygues Telecom est particulièrement bien placé pour en bénéficier.

Martin Bouygues, le patron du groupe, sera demain (à 7h50) l'invité de Jean-Michel Aphatie sur RTL.

AZF : les victimes veulent que le procès ait lieu à Toulouse

Des sinistrés de la catastrophe AZF de 2001 ont manifesté ce mardi devant le palais de justice de Toulouse. Ils ont démandé à la ministre de la Justice d'ordonner que le troisième procès se tienne dans leur ville et non à Paris, pour que les nombreuses parties civiles puissent y assister.

À lire aussi

"Qu'est-ce qui vaut mieux ? Payer le déplacement de trois juges parisiens ou de 2.300 parties civiles toulousaines", a demandé le président de l'Association des sinistrés du 21 septembre, Jean-François Grelier.  "Selon nos calculs, pour assister à l'intégralité du procès le sinistré toulousain devra avancer 8.000 euros", a-t-il ajouté.

Rappelons que l’usine AZF de Toulouse a été détruite le 21 septembre 2001 par l’explosion d’un stock de nitrate d'ammonium, entraînant la mort de 31 personnes, faisant 2.500 blessés et de lourds dégâts matériels. L'explosion a été ressentie à des dizaines de kilomètres à la ronde.   

Régionales : Les Républicains et l'UDI ont trouvé un accord

Après des semaines de négociations entre les Républicains (LR) et l’Union des démocrates indépendants (UDI) les deux partis ont trouvé un terrain d'entente. Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a annoncé ce mardi avoir "conclu" un accord national entre sa formation et celle de Nicolas Sarkozy en vue des élections régionales de décembre.

L’accord prévoit notamment des listes communes LR-UDI dans toutes les régions, avec l’espoir que cette union les amène à la victoire, comme ce fut le cas aux municipales de 2014 et aux départementales de mars dernier. Par ailleurs, les deux formations vont se partager les têtes de liste : la droite en aura dix et trois pour le centre.

À écouter également dans ce journal

- Serge Blanco a annoncé ce mardi soir sa démission du poste de président du Biarritz Olympique en raison de l'échec de la fusion avec Bayonne. En effet, le club basque de rugby a voté contre le projet.
- La justice autrichienne a ordonné ce mardi le placement en détention provisoire du forcené de Graz. Samedi dernier, il avait fait trois morts et 34 blessés lorsqu'il a foncé dans la foule, avec son 4x4.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/