1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 20h : cinq sites Internet bloqués pour apologie du terrorisme
3 min de lecture

Le journal de 20h : cinq sites Internet bloqués pour apologie du terrorisme

REPLAY INTÉGRAL - Cinq sites Internet, accusés de faire l'apologie du terrorisme, ont été bloqués en France, dix jours après l'entrée en vigueur de la loi antiterroriste.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 20h : cinq sites Internet bloqués pour apologie du terrorisme
03:08
Maxence Lambrecq & La rédaction de RTL

L'accès à cinq sites internet, accusés de faire l'apologie du terrorisme, a été bloqué depuis la fin de la semaine dernière, une première depuis la mise en place de la loi antiterroriste de Bernard Cazeneuve. L'ordre de blocage a été donné aux fournisseurs d'accès, qui ont ensuite 48 heures pour prendre "toute mesure utile destinée à faire cesser le référencement de ces adresses", selon le texte du décret.

Dimanche, le cas du site Islamic-news.info avait été recensé. Lorsqu'un internaute situé en France tentait d'y accéder dimanche, il était redirigé vers le site du ministère de l'Intérieur. "Vous avez été redirigé vers ce site officiel car votre ordinateur allait se connecter à une page dont le contenu provoque à des actes de terrorisme ou fait publiquement l'apologie d'actes de terrorisme", pouvait-on alors lire sous un pictogramme représentant une main rouge. Le site d'al Hayat Media Center, une branche du groupe État islamique chargée de sa communication, a également été fermé.

Drame de "Dropped" : les corps des huit victimes françaises identifiés

Une semaine après le drame, les corps des huit victimes françaises du crash de deux hélicoptères en Argentine ont tous été identifiés. Les médecins légistes français et argentins viennent de terminer leurs expertises. Une nouvelle vérification ADN aura probablement lieu en France.

Les dépouilles de Camille Muffat, de Florence Arthaud, d'Alexis Vastine et des cinq autres membres de Dropped pourront être bientôt rapatriées en France.

Zlatan Ibrahimovic renouvelle ses excuses

À lire aussi

Dans une vidéo publiée sur le site internet du PSG, Zlatan Ibrahimovic présente une nouvelle fois ses excuses pour ses propos après sa défaite contre Bordeaux. "Je ne visais pas les Français. Sur le moment, j'étais en colère. S'ils ont pris mes propos contre eux ou qu'ils les ont mal interprétés, je m'excuse sincèrement", a déclaré le Suédois.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel se réunira dès ce jeudi pour décider des sanctions sportives à l'encontre du joueur. Zlatan Ibrahimovic pourrait être suspendu pendant quatre matches.

Rennes : deux policiers jugés dix ans après la mort de Zyed et Bouna

Dix ans après le décès de Zyed Benna et Bouna Traoré dans un transformateur EDF de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le procès de ce drame s'est ouvert cet après-midi à Rennes. Deux policiers sont devant le tribunal correctionnel et comparaissent pour "non-assistance à personne en danger".

Les deux policiers encourent une peine maximale de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende, s'ils sont reconnus coupables des charges retenues par la justice. Par ailleurs, les juges souhaitent également savoir si le gardien de la paix Sébastien Gaillemin, présent sur place, et Stéphanie Klein, standardiste du commissariat, savaient que les adolescents avaient pénétré dans le site EDF et que leur vie était en danger. 

Rappelons que la mort de ces deux adolescents, le 27 octobre 2005, avait provoqué trois semaines d'émeutes dans les banlieues françaises. Le gouvernement avait dû décréter l'état d'urgence suite à cette flambée de violence.

Yasser Arafat : le président de l'autorité palestinienne n'a pas été empoisonné

Les experts français mandatés par la justice ont rendu ce lundi les résultats des analyses complémentaires sur les causes du décès de Yasser Arafat. Ils écartent une nouvelle fois la thèse d'un empoisonnement au polonium 210 de l'ancien président de l'autorité palestinienne.

Rappelons que Yasser Arafat est décédé le 11 novembre 2004, à l'âge de 75 ans. Il a perdu la vie à l’hôpital militaire Percy, près de Paris, après une brusque détérioration de son état de santé. Sa veuve, Souha Arafat, avait déposé une plainte contre X à la suite de la découverte de polonium 210 sur des effets personnels de son mari.

Vers la fin de la grève des routiers

Le mouvement de grogne des routiers sur les salaires devrait se terminer ce lundi dans la soirée, avec une levée progressive des barrages. Les syndicats misent en effet sur la reprise probable des négociations, interrompues le 9 février dernier.

Dans la journée, le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, s'est rangé du côté de l'intersyndicale (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC), à l'origine du mouvement. Il a demandé la tenue d'une nouvelle réunion de négociation "dans les meilleurs délais".

Les partenaires sociaux devraient être convoqués le 26 ou 27 mars prochain. Néanmoins, aucune invitation officielle ne leur a, pour l'instant, été envoyée.

À écouter également dans ce journal

- Ce soir, un homme est entre la vie et la mort après avoir été agressé à coups de machette dans le centre de Toulouse (Haute-Garonne). Les deux auteurs présumés ont été interpellés.
- L'ex-maire de Vence, Christian Iacono est rejugé à partir de ce lundi, devant la cour d'assises du Rhône. Il a été condamné à deux reprises pour le viol de son petit-fils. Ce dernier s'est rétracté il y a quatre ans et demande l'acquittement de son grand-père.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/