1 min de lecture Notre-Dame-des-Landes

Le journal de 18h : rien ne bouge à Notre-Dame-des-Landes

Après 2h30 de réunion, en présence notamment de Nicolas Hulot, représentants de l'État et zadistes campent sur leur position.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le Journal RTL de 18H du 18/04/2018 : rien ne bouge à Notre-Dame-des-Landes Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

Une réunion pour renouer le dialogue mais rien ne bouge à Notre-Dame-des-Landes. Zadistes, élus locaux et préfète des Pays de la Loire étaient réunis cet après-midi autour du ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, à Nantes. Pour le ministre, il s'agissait de mettre fin à la radicalisation du mouvement, mais sur le fond le gouvernement est toujours sur la même ligne et les contestataires sont sortis déçus.

Nicolsa Hulot ne se sera déplacé que pour apporter de la rondeur autour de la table et soutenir la préfète dans cette reprise du dialogue. Après 2h30 de réunion, les deux partis campent sur leur position, comme l'ont exprimé la délégation de zadistes et d'agriculteurs historiques de la zone.

"Aucune ligne n'a bougé. C'est clair que les lignes n'ont pas bougé du tout", les "exigences posées" par le gouvernement restant les mêmes, a déclaré à la sortie de la préfecture Marcel Thébault, l'un des quatre agriculteurs historiques de NDDL et un des membres de la délégation. 

À lire aussi
Le projet de NDDL abandonné Notre-Dame-des-Landes
NDDL : premières régularisations de projets d'occupants de la ZAD

À écouter également dans ce journal

Politique - Emmanuel Macron voulait déambuler tranquillement à Saint-Dié-des-Vosges ce matin pour parler de la revitalisation des centre-villes. Mais le chef de l'État a été interpellé par des agents de la SNCF.

Société - Demain un TGV sur trois, deux TER et Transiliens sur cinq et un train Intercités sur quatre circuleront alors que la grève perlée à la SNCF se poursuit. À l'international, il y aura quatre Eurostar sur cinq, un train Lyria sur trois, tandis que le Thalys sera "quasi normal". 

Société - Gérard Collomb promet que l'État de droit sera rétabli dans les facultés. Le ministre de l'Intérieur ne veut pas entendre parler de convergence des casseurs. Quatre universités sur 70 sont totalement bloquées et une dizaine de sites sur 400 perturbés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame-des-Landes Loire-Atlantique Nicolas Hulot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793066123
Le journal de 18h : rien ne bouge à Notre-Dame-des-Landes
Le journal de 18h : rien ne bouge à Notre-Dame-des-Landes
Après 2h30 de réunion, en présence notamment de Nicolas Hulot, représentants de l'État et zadistes campent sur leur position.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-18h-rien-ne-bouge-a-notre-dame-des-landes-7793066123
2018-04-18 18:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3aYm3PltJHm1rpNJXys2ig/330v220-2/online/image/2018/0409/7792944897_face-a-face-tendu-entre-les-zadistes-et-les-gendarmes-venus-les-evacuer-de-notre-dame-des-landes-lundi-9-avril.jpg