1 min de lecture Couturier

Le journal de 18h : mort du couturier André Courrèges

REPLAY - Le fondateur de la maison de haute-couture Courrèges est décédé à l'âge de 92 ans.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h : mort du couturier André Courrèges Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Le couturier André Courrèges, symbole de la révolution vestimentaire des années 1960, est décédé jeudi 7 janvier à l'âge de 92 ans à son domicile de Neuilly-sur-Seine, a annoncé ce vendredi la maison Courrèges.
André Courrèges, qui avait cessé ses activités professionnelles dans les années 1990, "s'est éteint après un long combat de plus de trente ans contre la maladie de Parkinson", a précisé la maison de haute-couture qu'il avait fondée.

À écouter également dans ce journal

- Les obsèques de Michel Delpech ont eu lieu vendredi 8 janvier, à l'église Saint-Sulpice de Paris. Beaucoup de fans étaient présents, mais aussi des amis artistes comme Alain Souchon, Didier Barbelivien, Gilbert Montagné ou encore Line Renaud. Michel Delpech a ensuite été inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Mein Kampf est réédité en Allemagne pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale. Il s'agit d'une édition commentée du livre d'Hitler. Le projet a été présenté vendredi 8 janvier à Munich, par une équipe d'historiens dont le but est de faire comprendre aux lecteurs que le texte doit être considéré comme celui d'une idéologie meurtrière qui s'est achevée dans une véritable catastrophe. L'initiative fait débat. 

- Les policiers avaient des doutes sur l'identité de l'homme abattu jeudi 7 janvier près du commissariat de la Goutte d'Or. Finalement, l'individu utilisait un faux nom et se présentait comme Marocain. En réalité, il d'agirait de Tarek Belkacem, un Tunisien d'une trentaine d'années reconnu par des membres de sa famille. 

À lire aussi
faits divers
Les infos de 5h - Affaire Mia : une véritable "opération militaire" montée par les ravisseurs

- Pour obtenir un accord sur le travail dominical la FNAC s'est dit prête à tripler le salaire pour les douze dimanches de l'année les plus générateurs de chiffres d'affaires. Les quarante autres dimanches de l'année, le salaire sera doublé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Couturier Mode Le journal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants