1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 18h : la traque des tueurs de Charlie Hebdo s'est transformée en une double prise d'otages
1 min de lecture

Le journal de 18h : la traque des tueurs de Charlie Hebdo s'est transformée en une double prise d'otages

REPLAY INTÉGRAL - Les deux prises d'otages se sont achevées ce vendredi vers 17 heures. À Dammartin-en-Goële, les frères Kouachi ont été tués et l'otage, lui, est indemne. À la porte de Vincennes, au moins trois otages seraient morts et Amedy Coulibaly, le preneur d'otages, a aussi été tué.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 18h : la traque des tueurs de Charlie Hebdo s'est transformée en une double prise d'otages
36:38
Marie Guerrier & La rédaction de RTL

La traque des tueurs de Charlie Hebdo s'est transformée ce vendredi en une double prise d'otages. Deux assauts ont été menés simultanément à Dammartin-en-Goële où les frères Kouachi étaient retranchés et à Paris où Amedy Coulibaly retenait des otages dans un supermarché casher.

À Dammartin-en-Goële, les frères Kouachi, auteurs présumés de l'attentat contre Charlie Hebdo retenaient un homme dans une imprimerie. Ils ont été tués dans l'assaut donné peu avant 17 heures par le GIGN. L'otage, lui, est indemne. Un homme du GIGN aurait été blessé dans l'opération, mais ses jours ne sont pas en danger.

Alors que l'assaut a été lancé à Dammartin-en-Goële, Amedy Coulibaly retenait toujours six personnes à la porte de Vincennes à Paris. Il aurait demandé la libération des frères Kouachi. Cinq personnes, dont une avec un bébé dans les bras, étaient sorties saines et sauves du supermarché casher de la porte de Vincennes. En revanche, quelques membres des forces de l'ordre auraient été touchés.

Au moins trois otages seraient morts à la porte de Vincennes à Paris et quatre autres sont entre la vie et la mort. Amedy Coulibaly, le preneur d'otages, a aussi été tué.

À lire aussi

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est exprimé à la suite des opérations. Il a salué "la maîtrise" et "le sang froid" des forces de l'ordre. "Je me rends immédiatement auprès de mes troupes", a-t-il ajouté.

À écouter également dans ce journal

- Le drame que viennent de vivre les Français est "un tournant dans la présidence de François Hollande", selon Alain Duhamel.
- Retour sur le parcours des deux frères Kouachi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/