2 min de lecture Le journal

Le journal de 18h : l'automobiliste fou de Dijon n'était pas un terroriste

REPLAY INTÉGRAL – La procureure Marie-Christine Tarrare a déclaré que l'automobiliste qui a fauché des piétons hier à Dijon souffrirait d'une "pathologie psychiatrique ancienne et lourde", et qu'il n'avait donc aucune intention terroriste.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 18h : l'automobiliste fou de Dijon n'était pas un terroriste Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et La rédaction de RTL

Selon Marie-Christine Tarrare, la procureure de la République de Dijon, l'attaque de dimanche soir qui a fait une dizaine de blessés n'est "absolument pas un acte terroriste". Elle a indiqué que le chauffard, Nacer Ben A.K, souffrait d'une "pathologie psychiatrique ancienne et lourde" pour laquelle il a fait "157 passages en unité psychiatrique entre février 2001 et novembre 2014".


Lors de son interrogatoire, Nacer Ben A.K a affirmé qu'il avait crié "Allahou Akbar" (Dieu est le plus grand, ndlr) en heurtant les piétons, pour "se donner du courage".


Cet homme de 40 ans, également ancien toxicomane, prend "un certain nombre de médicaments", et présente "une psychose ancienne", faite de "délire mystique", toujours selon la procureure.


Notons que les investigations se poursuivent actuellement à Dijon, où le parquet a d'ailleurs ouvert une information judiciaire pour "tentative d'assassinat" et a requis le placement de Nacer Ben A.K en détention.

Le frère de Bertrand Nzohabonayo a été arrêté

À lire aussi
Un café de Châtellerault (Vienne) société
Les infos de 8h - Ruralité : 1.000 cafés verront le jour dans les petites communes

Brice Nzohabonayo, le frère de Bertrand "Bilal" Nzohabonayo, a été arrêté samedi dernier à Bujumbura (Burundi). Il est actuellement détenu dans les locaux du Service national de renseignement (SNR).

Rappelons que Bilal a été tué le 20 décembre au commissariat de police de Joué-lès-Tours. Il y avait notamment blessé trois policiers à l'arme blanche.


Après les attaques de Dijon et de Joué-lès-Tours, Manuel Valls a reconnu ce soir que la France n'a jamais été confrontée à un aussi grand danger face au terrorisme.

À écouter également dans ce journal

- Écosse : plusieurs piétons ont été tués lundi 22 décembre en plein centre de Glasgow. Ils auraient été accidentellement fauchés par un camion-poubelle qui a foncé dans la foule.
- Selon Marisol Touraine, la grève des urgentistes pourrait prendre fin dès ce soir. La ministre de la Santé a fait des propositions ce matin sur la réduction du temps de travail pour calmer les grévistes, qui ne semblent cependant pas totalement convaincus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775990054
Le journal de 18h : l'automobiliste fou de Dijon n'était pas un terroriste
Le journal de 18h : l'automobiliste fou de Dijon n'était pas un terroriste
REPLAY INTÉGRAL – La procureure Marie-Christine Tarrare a déclaré que l'automobiliste qui a fauché des piétons hier à Dijon souffrirait d'une "pathologie psychiatrique ancienne et lourde", et qu'il n'avait donc aucune intention terroriste.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-18h-l-automobiliste-fou-de-dijon-n-etait-pas-un-terroriste-7775990054
2014-12-22 19:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg