1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le Journal de 17h : la pression monte à Cardiff pour le match France-Irlande
1 min de lecture

Le Journal de 17h : la pression monte à Cardiff pour le match France-Irlande

REPLAY - Le XV de France est face à son premier moment de vérité face à l'Irlande, une victoire lui permettrait d'éviter les All Blacks.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le Journal de 17h : la pression monte à Cardiff pour le match France-Irlande
04:29
Quentin Vinet

Ce 95e Irlande-France de l'histoire en Coupe de monde de rugby s'annonce particulièrement palpitant. Comme les deux derniers disputés dans le cadre d'un mondial: en 2003 les Français avaient remporté (43-21) un quart de finale époustouflant. Quatre ans plus tard, ils avaient enlevé (25-3) à domicile un match de poule étouffant, quelques jours après une défaite face à l'Argentine en match d'ouverture. Cette fois, les deux équipes ont assuré leur avenir et le résultat n'est pas impératif. Quoique... Le vainqueur (ou l'Irlande en cas de match nul) terminera en tête de la poule D, évitera les redoutables All Blacks en quarts de finale pour affronter l'Argentine.

A écouter également dans ce journal

- Le député PS Benoît Hamon a annoncé dimanche qu'il allait déposer un amendement au projet de budget 2016 pour augmenter la rémunération des professeurs des écoles en baissant celle des professeurs de classes préparatoires.

- Le président du MoDem, François Bayrou souhaite que deux candidats déclarés à la primaire de la droite et du centre Alain Juppé et François Fillon "se rapprochent". 

- Plusieurs milliers de personnes, kurdes en majorité, manifestaient dimanche après-midi à Paris, au lendemain de l'attentat meurtrier d'Ankara, pour dénoncer la "politique de guerre" du régime turc. Quelque 2.000 personnes étaient rassemblées place de la République à Paris après l'attentat à Ankara.

À lire aussi

- Plus de deux semaines après la bousculade au pèlerinage de la Mecque, le bilan s'élevait dimanche à au moins 1.501 morts selon des chiffres donnés par 30 pays, ce qui constituerait la catastrophe la plus meurtrière de l'histoire du hajj. Il s'agit essentiellement d'Iraniens, d’Égyptiens et d'Indonésiens, il n'y a pas de Français.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/