1 min de lecture Le journal

Le journal de 16h : Patrick Balkany de nouveau mis en examen

REPLAY - Le député-maire de Levallois-Perret (Les Républicains) est soupçonné de déclaration mensongère sur son patrimoine.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 16h : Patrick Balkany de nouveau mis en examen Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier et La rédaction numérique de RTL

Patrick Balkany a été mis en examen une nouvelle fois mardi 19 janvier. Le député-maire de Levallois-Perret (Les Républicains) est soupçonné par la justice d'avoir omis de déclarer ou d'avoir sous-évalué certains de ses biens dans une enquête sur son patrimoine. L'élu est déjà poursuivi, notamment pour fraude fiscale, corruption passive et blanchiment de fraude fiscale.

À écouter également dans ce journal

- Les députés ont observé une minute de silence à l'Assemblée nationale, mardi 19 janvier, en hommage aux victimes des attentats à Ouagadougou. Claude Bartolone a évoqué "un crime odieux". Trois collègues d'une entreprise de transport du Val d'Oise sont morts ainsi qu'une photographe franco-marocaine

- Une commission d'enquête parlementaire sur les attentats de janvier et novembre à Paris a été lancée à la demande des Républicains. Le but étant de savoir si le gouvernement a bien déployé les moyens nécessaires dans la lutte contre le terrorisme.

- Un pic de pollution aux particules fines est attendu mercredi 20 janvier à Paris. La municipalité prévoit la gratuité du stationnement résidentiel dans la capitale et invite les Parisiens à privilégier les transports en commun. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Patrick Balkany Mise en examen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants