3 min de lecture

Le gouvernement affronte à nouveau grèves et manifestations contre la loi travail

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud
>
Les auditeurs ont la parole du 31 mars 2016 Crédit Image : SIPA / UGO AMEZ | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Grèves et manifestations contre la loi travail

Transports perturbés, lycées bloqués: le gouvernement est confronté aujourd'hui à une nouvelle journée de grèves et manifestations contre sa loi travail, jugée "toxique" pour les salariés par les syndicats organisateurs qui promettent une "grosse" mobilisation. 

Et d'ores et déjà, de nouvelles mobilisations sont envisagées pour réclamer le retrait de cette loi, les 5 et 9 avril, a annoncé Jean-Claude Mailly, numéro un de FO. 

Dès le matin, les perturbations avaient démarré dans les transports publics, avec un train sur deux en province, Ile-de-France, sur les lignes A et B du RER, mais aussi trois rames sur quatre dans le métro parisien. 

Des difficultés de circulation étaient également enregistrées en région parisienne, mais aussi au Havre et à Rouen, des centaines d'ouvriers portuaires et dockers CGT organisant plusieurs points de blocage. 

En Ile-de-France, une cinquantaine de lycées étaient bloqués par des jeunes opposés à la loi travail, qui doit être examinée le 3 mai à l'Assemblée nationale, tandis qu'une grosse vingtaine étaient fermés. A Nancy et Caen également, des lycées étaient bloqués. 

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a répété qu'elle "entendait les inquiétudes des jeunes" tout en défendant une "loi nécessaire et juste".  

Plus de 200 défilés, manifestations et rassemblements sont prévus un peu partout en France, avec des préavis de grève déposés chez EDF, Air France, Total, dans le contrôle aérien, dans la fonction publique, le commerce, la presse, les ports et docks, les casinos... 
                 
Des militants de la CFDT et de la CFE-CGC défileront aussi pour réclamer le retrait "pur et simple" du projet, à contre-courant de leurs centrales respectives, plutôt favorables à la réécriture de certains articles. 

Laurent Berger, le numéro un de la CFDT, a jugé "un peu fourre-tout" les mots d'ordre de la mobilisation jeudi, reconnaissant toutefois "un mal-être et une cristallisation de ce mal-être autour" de la loi travail. 


Invitée de RTL MIDI à 12H50 : Véronique Descacq, secrétaire générale adjointe de la CFDT.

La rédaction vous recommande

Publication du décret interdisant les sacs plastiques jetables

Le décret interdisant à compter du 1er juillet la distribution aux caisses de sacs en plastique à usage unique a été publié aujourd'hui au Journal officiel. 

Cette interdiction est prévue par la loi sur la transition énergétique votée en août 2015. Sont concernés les sacs d'épaisseur inférieure à 50 micromètres, sans considération de volume, gratuits ou payants. 

La mesure s'applique à tous les commerces : alimentation spécialisée (boulangeries, boucheries, etc), petites et grandes surfaces, stations-services, pharmacies, marchés couverts et de plein air, etc. 

Cette interdiction devait à l'origine entrer en vigueur le 1er janvier. La ministre de l'Environnement Ségolène Royal avait annoncé début février qu'elle s'appliquerait finalement à partir de juillet: "J'ai écouté le besoin de transition" qui s'est exprimé, avait-elle expliqué. 

L'objectif est de "réduire les impacts environnementaux considérables liés à la production et la distribution de ces sacs", souligne le ministère dans un communiqué. 

Les sacs plastique non biodégradables mettent plusieurs centaines d'années à se dégrader, et sont ingérés par les animaux marins et les oiseaux. 75% des déchets abandonnés en mer sont en plastique, pointe le ministère: ainsi, 86% des espèces de tortues marines les ingèrent en les confondant avec des méduses. 

Quelque 5 milliards de sacs en plastique à usage unique sont distribués en caisse chaque année, et 12 milliards consommés pour d'autres usages en-dehors des caisses. Sur ce total, 2,6 milliards sont fabriqués dans l'Hexagone, le reste étant majoritairement importé d'Asie. 

Approuvez-vous la fin des sacs plastiques aux caisses des magasins ?
Nombre de votes : 7851 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires.

Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782621261
Le gouvernement affronte à nouveau grèves et manifestations contre la loi travail
Le gouvernement affronte à nouveau grèves et manifestations contre la loi travail
REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-gouvernement-affronte-a-nouveau-greves-et-manifestations-contre-la-loi-travail-7782621261
2016-03-31 10:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Udpsdnm5SzmzHrclb7NZlw/330v220-2/online/image/2016/0310/7782303294_manifestation-contre-le-projet-de-loi-el-khomri-le-9-mars-2016-a-bordeaux.jpg