1 min de lecture Vacances

Le droit aux vacances "fait partie de la qualité basique de la vie" pour l'UNAT

Trois organismes de l'économie sociale et solidaire viennent de lancer ce mardi 10 avril une campagne pour sensibiliser le grand public et les élus au droit aux vacances.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Le droit aux vacances "fait partie de la qualité basique de la vie" pour la présidente de l'UNAT Crédit Image : RAYMOND ROIG / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Bénédicte Tassart

C'est un constat sans appel : un Français sur trois ne peut pas prendre de vacances aujourd'hui. C'est ce que dénoncent trois organismes de l'économie sociale et solidaire qui viennent de lancer ce mardi 10 avril une campagne pour sensibiliser le grand public et les élus au droit aux vacances. 22 millions de Français sont concernés.

"On demande que ce droit fondamental, qui a d'ailleurs été reconnu en 1998 comme droit fondamental dans la loi de lutte contre les exclusions, soit réellement appliqué", assure Michelle Demessine, la présidente de l'UNAT, l'Union nationale des associations de tourisme et de plein air.

Pour elle, "un droit aux vacances, c'est avoir la possibilité de pouvoir partir comme tout le monde au moins une fois par an en vacances en famille ou pour les enfants de pouvoir partir en colonie de vacances", explique l'ancienne ministre du Tourisme. Elle juge que partir en vacances "fait partie de la qualité basique de la vie" et incite à penser à ceux qui n'y ont pas droit.

Il y a "un creusement des inégalités"

Trois millions d'enfants ne partent pas en vacances et ne peuvent pas voir ni la mer ni la montagne. "C'est très grave, car ça fait partie du cursus éducatif, c'est déjà l'apprentissage de l'autonomie", précise Michelle Demessine.

À lire aussi
Grève SNCF (illustration) grève SNCF
Grève SNCF : un TGV sur trois sur l'axe Atlantique demain

Voir certains ne pas pouvoir y accéder, "c'est un creusement des inégalités" pour la présidente de l'UNAT. Le droit aux vacances, "nous voulons que ce soit affiché comme une vraie politique publique", assure Michelle Demessine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances Société Campagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants