1 min de lecture Île-de-France

Île-de-France : de moins en moins d'oiseaux et papillons dans la région

LE CHIFFRE DU JOUR - Natureparif, l'agence régionale pour la nature et la biodiversité, a annoncé dans une étude que la biodiversité s'appauvrissait en Île-de-France.

Île-de-France : de moins en moins d'oiseaux et papillons dans la région
Île-de-France : de moins en moins d'oiseaux et papillons dans la région Crédit : Caroline Brenière / RTL.fr
Micro RTL (illustration)
Caroline Brenière

La biodiversité s'appauvrit en Île de France. D'après une étude de l'agence régionale pour la nature et la biodiversité, Natureparif, la région a perdu un cinquième de ses oiseaux, en 13 ans seulement, mais aussi 8% de ses papillons. Cette perte s'accroît dans les milieux agricoles, pour atteindre 30% pour les oiseaux, 18% pour les papillons et 20% pour les plantes

Une perte due à la banalisation des paysages agricoles, à l'usage de pesticide ou encore à la raréfaction des insectes qui sont la source d'alimentation des oiseaux. "Les espèces spécialistes des milieux agricoles ont été remplacées par des espèces généralistes". En d'autres termes, on trouve dans les villes comme les forêts les mêmes animaux

Ce sont près de 200 observateurs volontaires qui ont œuvré de 2002 à 2014 pour récolté les données qui ont servi à l'étude. L'initiative vient du programme Vigie-Nature, régie par le Muséum national d'Histoire naturelle. Point positif, le nombre de plantes a augmenté de 90% en sept ans dans les villes. Une preuve que la biodiversité "n'est pas une fatalité et peut être inversée, notamment en l'intégrant dans les politiques publiques", propose l'enquête. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Île-de-France Nature Oiseaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants