1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le cri d'alarme de PETA contre les courses de pigeons
1 min de lecture

Le cri d'alarme de PETA contre les courses de pigeons

Des milliers d'oiseaux ont disparu lors d'une course entre la France et la Belgique. PETA France, qui défend les droits des animaux, se bat contre cette pratique.

Un pigeon (illustration).
Un pigeon (illustration).
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Baptiste Marin

La colombophilie mise en cause. Cette pratique, légale, consiste à mettre en concurrence des pigeons voyageurs à travers des courses. À la fin du mois de juillet, des milliers de volatiles ont disparu lors de l'une d'entre elles, organisée entre Narbonne (Aude) et la Belgique. 

L'association "Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux " (PETA) estime que "cette tragédie était à prévoir, car les disparitions massives d'oiseaux lors de courses de pigeons sont la norme".
Une tempête aurait empêché le bon retour des pigeons. Malgré ces conditions défavorables à la tenue de cette course, les organisateurs ont laissé l'épreuve se dérouler. Ces derniers pourraient être sanctionnés. 

Et l'association n'a pas attendu cet épisode tragique pour émettre des critiques contre cette pratique. "Il est grand temps de reléguer la colombophilie aux sombres sages du passé", affirme PETA France. 

Plus de 90% de pigeons disparus lors d'une course

Plusieurs raisons expliquent ces disparitions qui concernent selon l'association "un énorme pourcentage à chaque fois". Des conditions météorologiques difficiles, la rencontre avec d'autres prédateurs ou l'épuisement sont notamment à l'origine de ces disparitions. "Ces animaux sont domestiqués et n'ont pas forcément les bons réflexes, comme l'instinct de se nourrir, d'échapper aux autres prédateurs ou de trouver un abri", poursuit l'association.

À lire aussi

Si la durée de vie est de 20 ans pour un pigeon, une minorité de ces oiseaux, utilisés pour la colombophilie, ne dépasserait l'âge de 4 ans "en raison des décès lors de courses et des mises à mort aux mains des colombophiles", alerte PETA France. 

PETA États-Unis avait mené une enquête sur le sujet en 2013. Les résultats de l'enquête avaient annoncé la disparition et la mort présumée de centaines de milliers de pigeons. Plus de 90% des oiseaux ne seraient pas revenus lors d'une course. Outre la France et les États-Unis, la Belgique, le Royaume-Uni ou encore Taïwan seraient les pays principaux où s'organise la colombophilie. "Il faut avoir des preuves très précises et un dossier de longue haleine pour avoir des sanctions prises", indique PETA France. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/