2 min de lecture Famille

Le congé parental pourrait être réduit de moitié pour les mères

Selon "Le Parisien", le congé parental devrait être réduit à un maximum de 18 mois pour les mères. Objectif du gouvernement ? Jouer la carte de l'égalité hommes-femmes pour faire des économies.

49 associations publient une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron afin d'améliorer le congé parental
49 associations publient une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron afin d'améliorer le congé parental Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le sujet est sensible et pourrait susciter la colère des associations familiales, d'une partie de la droite, voire celle de certains députés socialistes. Selon les informations du Parisien, le gouvernement envisage bel et bien de réduire la durée du congé parental à un maximum de 18 mois pour les femmes.

Début septembre, la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, avait tenté de calmer le jeu après les révélations du journal Les Échos selon lesquelles le gouvernement souhaitait réduire le congé parental et la prime à la naissance pour les familles les plus aisées à partir du deuxième enfant. Selon elle, "aucune décision" n'était prise concernant les 800 millions d'euros d'économies prévues dans la branche famille de la Sécurité sociale.

Entre 300 et 400 millions d'euros d'économies

La loi actuelle prévoit la possibilité pour une mère d'interrompre partiellement ou totalement son activité pendant trois ans, moyennant une allocation versée par la Caisse d'allocations familiales allant jusqu'à 530 euros mensuels. Cela à la condition d'avoir déjà un enfant.

Dans le cadre de la loi égalité hommes-femmes, les pères pourront, à partir du 1er octobre, prendre un congé de six mois. Mais selon Le Parisien, "le gouvernement envisage d'aller encore plus loin dès 2015. Il s'agirait de couper la poire en deux en accordant un an et demi de congé à chacun des parents", écrit le quotidien. "Officiellement au nom de la fameuse égalité hommes-femmes. Officieusement, car il y a des économies à la clé".

En misant sur le fait que les hommes seront peu nombreux à faire valoir leurs nouveaux droits, ce "jeu de passe-passe pourrait rapporter entre 300 et 400 millions d'euros", selon une source proche du dossier citée par le journal. 

Fin du suspense ce lundi 29 septembre : la ministre Marisol Touraine, la secrétaire d'État chargée de la Famille, Laurence Rossignol et le secrétaire d'État au Budget, Christian Eckert, dévoileront leur copie à la sortie de la commission des comptes de la sécurité sociale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille Congé parental Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants