1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le chef de l'EI lance un nouvel appel au jihad
2 min de lecture

Le chef de l'EI lance un nouvel appel au jihad

REPLAY - Abou Bakr al-Baghdadi a exhorté les musulmans à "émigrer" dans le "califat", dans un enregistrement sonore diffusé ce jeudi sur des sites jihadistes.

Christophe Pacaud  Agnes Bonfillon
Christophe Pacaud Agnes Bonfillon
Le chef de l'EI lance un nouvel appel au jihad
03:21
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon

Le chef du groupe État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi a exhorté les musulmans à "émigrer" dans le "califat", dans un enregistrement sonore diffusé ce jeudi sur des sites jihadistes. "Nous appelons chaque musulman dans n'importe quel endroit à émigrer dans l’État islamique ou combattre sur sa terre où qu'il soit", a-t-il déclaré.

Pour l'heure, l'authenticité de l'enregistrement n'a pas pu être confirmée. La voix qui lit le texte pendant une trentaine de minutes semble néanmoins être la même que celle sur les précédents enregistrements audio du chef de l'EI, le dernier datant de novembre 2014.

Ligue des champions féminine : le PSG battu à la dernière minute

L'équipe féminine du PSG ne succédera pas à l'Olympique Lyonnais en 2015 au palmarès des clubs français vainqueurs de la Ligue des champions. Le club de la capitale a été battu (2-1) en finale par Francfort, ce jeudi 14 mai à Berlin.

Ce sont les Allemandes qui ont ouvert le score par l'Espagnole Celia Sasic peu après la demi-heure de jeu (32e). Longtemps acculées dans leur moitié de terrain, les joueuses de Farid Benstiti sont tout de même parvenues à égaliser avant la pause, grâce à Marie-Laure Delie (40e).

À lire aussi

Au retour des vestiaires, les deux équipes ont fait jeu égal dans un match débridé. Mais Paris a fini par craquer à deux minutes de la fin du temps additionnel. Mandy Islacker a placé un superbe extérieur du pied gauche dans la lucarne de Katarzyna Kiedrzynek, la gardienne polonaise du PSG.

Rachida Dati dénonce une "cabale politique" dans son propre camp

Épinglée par la Cour des comptes pour avoir facturé des dépenses personnelles au ministère de la Justice, l'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati a dénoncé ce jeudi une "cabale politique" dans son propre camp et a pointé du doigt des proches de Nicolas Sarkozy.

Rappelons que près de 9.000 euros de dépenses indues, notamment de vêtements, et 180.000 euros de dépenses de communication, sont mis en cause dans cette affaire. La député européenne UMP et maire du VIIème arrondissement de Paris a nié toutes les accusations portées à son encontre.

À écouter également dans ce journal

- Saint-Ouen : 50 CRS supplémentaires sont mobilisés depuis hier par le ministre de l'Intérieur pour lutter contre le trafic de drogue.
- Le maire de Saintes, qui avait provoqué la colère des ses adjoints pour avoir, sans les informer, fait racheter son ancien véhicule de fonction par la municipalité, a admis ce jeudi s'être "trompé" et a indiqué qu'il rachètera le 4x4.

RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/