1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Laurent Gerra imitant Nicolas Hulot : "On me jette de la compote de pomme à la figure"
1 min de lecture

Laurent Gerra imitant Nicolas Hulot : "On me jette de la compote de pomme à la figure"

Au menu de ce lundi 4 décembre : Nicolas Hulot, le couple Macron, Line Renaud, Jean-Pierre Raffarin, François Hollande et Guy Bedos.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : Elodie Grégoire
Laurent Gerra imitant Nicolas Hulot : "On me jette de la compote de pomme à la figure"
09:52
Laurent Gerra & Jade

C'est Nicolas Hulot qui était notamment imité par Laurent Gerra, lundi 4 décembre 2017. "Chhhhhhhh ! Non, ce n'est pas le bruit d'un TGV qui démarre, puisque aucun train ne démarre", lance le ministre de la Transition écologique. "J'étais à bord du TGV 7837 en provenance de Bordeaux et à... Chhhhhhhh ! destination de Paris-Montparnasse. J'ai dormi en gare de... Chhhhhhhh ! La Souterraine", poursuit-il. "À l'heure actuelle, j'ai froid. Pour nous réchauffer, la SNCF nous a gentiment offert un plateau repas constitué d’un mini panini tomate-glyphosate... Chhhhhhhh ! Pas du tout bio", témoigne-t-il encore.

Quand Mademoiselle Jade lui fait rappelle qu'il souhaite instaurer un menu végétarien un jour par semaine dans les cantines scolaires, le ministre confirme : "Chhhhhhhh ! En effet, je suis actuellement dans une école primaire en direction de la cantine à l'heure du déjeuner avec une laitue dans la main". On entend en fond des enfants dans une cantine. "Chhhhhhhh ! Voilà, je pénètre dans le réfectoire bondé et m'approche d'un enfant. Bonjour ma petite", explique Nicolas Hulot, toujours imité par l'humoriste.

Séquence émotion : le contact avec l'enfant est établi

Nicolas hulot imité par Laurent Gerra

"Chhhhhhhh ! Séquence émotion : le contact avec l'enfant est établi. Je vais maintenant tenter de le nourrir en déposant une feuille de laitue dans son assiette", dit le ministre. "Mais euuuuuh, qu'est-ce que tu fais méchant monsieur ?", tempête la fillette, imitée par Mademoiselle Jade. "L'enfant a l'air hostile, mais je ne désespère pas. Je vais maintenant essayer de lui subtiliser ses nuggets de poulet pour le forcer à goûter ma laitue", poursuit le ministre.

"Mais touche pas à mes nuggets, j'en veux pas de ta salade toute pourrite !", lance l'enfant. "Chhhhhhhh ! L'enfant a manifestement une réaction hostile à mon égard. Mais ouhhh, voilà qu'il me jette de la compote de pomme à la figure. Chhhhhhhh ! Je suis contraint de battre en retraite et de rendre l'antenne sur cet échec. Je n'ai rien à regretter, car comme pour la COP23 et le glyphosate, j'aurais essayé", confie-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/