1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Laurent Gerra imitant Alain Juppé : "Le blanc, c'est quand même mieux pour aller avec le Poisson"
2 min de lecture

Laurent Gerra imitant Alain Juppé : "Le blanc, c'est quand même mieux pour aller avec le Poisson"

REPLAY - Une spéciale Beaujolais nouveau avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande, VGE, DSK et Gérard Depardieu.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : Romain Boé
Laurent Gerra & Jade

Comme chaque  année à la même époque, la  sortie du Beaujolais Nouveau est un événement national.  Mais cette année, l’arrivée du breuvage a coïncidé avec le dernier des débats pour la primaire de la droite et du centre. Forcément, les commentaires sur la cuvée 2016 s’en ressentent. "De primaire à primeur, il n'y a qu'un pas !", lâche Nicolas Sarkozy, imité par Laurent Gerra. "Tiens, elle est pas mal celle-là, je vais la refaire dans mes meetings entre les deux tours", poursuit-il, satisfait de son bon mot.

"Sinon le Beaujolais nouveau, je l’ai goûté hier soir, mais après le débat, pas avant, parce qu’avec un coup dans le nez, j’aurais eu l’air agité à l’image avec mon pied qui bouge tout seul derrière le pupitre. Alors que là, vous avez vu, j’avais l’air calme", assure l'ancien Président. "Je veux pas dire du mal, je veux rassembler tous les gens. Mais votre Beaujolais est comme tous ces candidats à la primaire", ajoute-t-il.

Votre Beaujolais nouveau est comme tous ces candidats à la primaire

Nicolas Sarkozy, imité par Laurent Gerra

"Pour être franc, Bruno Le Maire, il est un peu jeune, il dit décanter, non ? Et Nathalie Cause-toujours-Mauricette, elle vous fait pas penser à un de ces vins biodynamiques qui sentent le renard ? Et Jean–François Coppé ? Alors, lui, c’est carrément ce qu’on appelle un vin traître. Il se laisse bien descendre mais le lendemain, vous retrouvez plus votre portefeuille et votre Pass Navigo. Moi, personnellement, ça me donne des aigreurs, le Beaujolais de Meaux", s'amuse Nicolas Sarkozy, toujours imité par l'humoriste.

Alain Juppé a également goûté le Beaujolais nouveau. "Demander à un Bordelais de goûter au Beaujolais nouveau, c’est comme demander à un amateur de champagne de boire du Cacolac", raille le maire de Bordeaux, lui aussi imité par Laurent Gerra. Évoquant Jean-Frédéric Poisson, il lance : "On pourrait croire qu’il se contente de vin de messe mais je l’ai vu qui goûtait au Beaujolais avant le débat. Il aurait mieux fait de boire un verre de blanc. Le blanc, c’est quand même mieux pour aller avec le Poisson. Putain, j’ai une pêche !"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/