1 min de lecture Noyade

Landes : un baigneur meurt noyé

Avec une Toussaint estivale, les locaux et les touristes se sont rués vers les plages, mais les baignades ne sont jamais sans danger.

Locaux et touristes profitent encore de la chaleur, le 19 octobre 2014 à Biarritz.
Locaux et touristes profitent encore de la chaleur, le 19 octobre 2014 à Biarritz. Crédit : GAIZKA IROZ / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un homme de 47 ans a péri noyé samedi dans les Landes, et plusieurs baigneurs ont été secourus en Gironde, l'un d'entre eux hospitalisé dans un état très grave, lors d'un week-end où le thermomètre avoisinait les 30 degrés. 

Sur une plage de Contis, dans le nord des Landes, un Autrichien de 47 ans a péri noyé, son corps ayant été recupéré peu après 19h sur le rivage une demi-heure après que son épouse ait signalé sa disparition, déclenchant des recherches par hélicoptère, ont indiqué dimanche les secouristes landais. L'homme serait apparemmment parti nager en état d'ébriété, selon une source proche de l'enquête.

En Gironde, sur la plage du Porge à 45 km à l'ouest de Bordeaux, un homme de 31 ans a été secouru et sorti de l'eau par des témoins peu après 18h, après s'être trouvé en difficulté. Les secouristes ont pratiqué un massage cardiaque et le baigneur a été hospitalisé à Bordeaux dans un état très grave, ont précisé les secours.

Les plages ne sont plus surveillées à cette période de l'année

Toujours au Porge au même moment, une femme de 30 ans a été sortie de l'eau par des tiers, mais son état était sans gravité.

À lire aussi
La Lys à Armentière, dans le Nord faits divers
Trois kayakistes sauvent une fillette de la noyade dans le Nord

Auparavant vers midi samedi sur la plage du Grand-Crohot, à 20 km plus au sud, deux adolescents de 14 ans qui se trouvaient en difficulté ont été sortis de l'eau par des surfeurs à proximité. Les deux jeunes ont été évacués par précaution à la clinique d'Arès.

A de très rares exceptions près, comme à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) où une association de sauveteurs en mer s'est proposée à la mairie pour assurer la surveillance de la Grande plage pour le week-end, les plages du littoral sud-ouest ne sont plus surveillées en cette période de l'année.

Les hautes températures du week-end s'y sont accompagnées d'une assez forte houle, avec des vagues atteignant par endroits 3 mètres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noyade Toussaint Landes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants