1 min de lecture Transports

La SNCF va proposer des courses Uber dans son application en Île-de-France

L'assistant de la SNCF aspire à réunir dans une seule application l'ensemble des offres de transports publics et privés.

L'assistant de la SNCF compte plus de 15 millions d'utilisateurs un an après son lancement
L'assistant de la SNCF compte plus de 15 millions d'utilisateurs un an après son lancement Crédit : SNCF
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est une prise de choix pour la SNCF qui souhaite rendre son application incontournable dans la mobilité urbaine. La compagnie ferroviaire a officialisé mardi 16 juin un partenariat avec Uber visant à intégrer la réservation de véhicules avec chauffeur au sein de son application Assistant SNCF qui compte environ 16 millions d'utilisateurs. Les usagers SNCF n'ont pas besoin de se créer un compte Uber pour commander et régler un VTC. Toutes les opérations se font sans quitter l'application. La SNCF touchera une commission sur chaque course. Seule l'île-de-France est concernée par ce dispositif pour l'instant.


Lancée en juin dernier, la plateforme a l'objectif de réunir plusieurs offres de transports en commun, taxis et VTC au sein d'une même application, à l'image de CityMapper ou de Google Maps. À terme, la SNCF espère "regrouper dans une seule application l'ensemble des modes de transports publics ou privés disponibles sur tout le territoire français", a affirmé à l'AFP Alexandre Viros, directeur général d'e.Voyageurs SNCF.

L'assistant de la SNCF permettait déjà aux utilisateurs de connaître l'offre de transports en vigueur (horaires, trafic, perturbations), d'acheter des billets de train et de réserver des covoiturages dans plus de 500 villes françaises. Les usagers franciliens peuvent désormais aussi réserver des VTC, accéder à l'historique de leurs trajets et contacter le service client Uber depuis la plateforme. 

D'ici quelques jours, elle intégrera aussi le rechargement du pass Navigo et des tickets de TER utilisables sans contact en Île-de-France pour les smartphones équipés d'une puce NFC. La compagnie espère désormais étoffer son offre avec les taxis G7 et les principaux opérateurs de trottinettes électriques. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Économie SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants