1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. La rumeur sur la taxation des propriétaires revient
2 min de lecture

La rumeur sur la taxation des propriétaires revient

ÉDITO - Cette nouvelle attaque à l'encontre des propriétaires fait tourner les sangs, et pourtant il y a de la logique.

La maquette d'un logement neuf dont l'acquisition est possible grâce au prêt à taux zéro (PTZ)
La maquette d'un logement neuf dont l'acquisition est possible grâce au prêt à taux zéro (PTZ)
Crédit : AFP / Bertrand Guay
Eco Matin - Bénédicte Tassart le 1er novembre 2016
03:04
La rumeur sur la taxation des propriétaires revient
03:10
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Animateur

C'erst une rumeur qu'on a connu déjà il y a trois ans, démentie la semaine dernière et le 31 octobre encore par le ministre du Budget. Dans un tweet, Christian Eckert le répète : "Taxes les propriétaires occupants, une idée stupide, le gouvernement n'en veut pas, combien de fois faudra-t-il le dire ?". Cette invention de surtaxer les propriétaires qui n'ont plus de crédit immobilier sur le dos, on l'a connue dans les livres de l'économiste Thomas Piketty, on l'a revue dans des rapports du Conseil d'analyse économique, de l'OCDE, du Haut conseil de financement de la Sécurité sociale.

Maintenant, c'est donc l'OFCE qui redégaine cette arme avec cet argument : pourquoi deux familles qui ont les mêmes revenus salariaux paient le même impôt si l'une a hérité de son appartement, tandis que l'autre doit payer un loyer ? L'achat d'une résidence principale serait trop favorisé fiscalement. Les auteurs de cette note - plutôt à gauche, précisons-le - conseillent de faire s'acquitter aux propriétaires une taxe sur un loyer fictif qu'ils auraient à régler pour habiter chez eux. Combien auriez-vous à payer comme loyer pour habiter chez vous ? Ce serait la base du calcul.

L'OFCE propose cette solution avec en contrepartie la fin de l'impôt de sur la fortune

Bénédicte Tassart

Cette nouvelle attaque à l'encontre des propriétaires fait tourner les sangs. Et pourtant, il y a de la logique. L'OFCE propose cette solution avec en contrepartie la fin de l'impôt de sur la fortune. De plus, cette taxation a déjà existé entre 1914 et 1964. C'est Valéry Giscard d'Estaing qui avait abrogé cette mesure pour relancer l'accession à la propriété.

Ceux qui sont contre clament que l'initiative existe déjà pour les propriétaires : ça s'appelle la taxe foncière. Et puis c'est une idée qui viserait surtout les retraités, ceux qui ont déjà remboursé leurs emprunts immobiliers et qui ont peut-être de faibles revenus. Ceux qui sont pour rétorquent qu'il serait judicieux de prélever davantage le capital que le travail, déjà trop lourdement imposé.

À lire aussi

En tout cas, si on cherche d'autres idées pour imposer les propriétaires, sachez qu'au Portugal, le gouvernement est en train de réfléchir à une "taxe soleil" : la taxe foncière des appartements les plus ensoleillés serait augmentée. Ah celle-là, vous n'y aviez pas pensé !

Le bloc-notes

À partir du 7 novembre à 16h34, les femmes françaises travaillent bénévolement. Cette année, elles sont en effet payées 15% de moins que leurs collègues masculins. Un groupe  féministe incite donc les femmes à quitter leur poste de travail le 7 novembre, à 16h34, symboliquement ou pas, pour marquer le coup, comme l'avaient fait les Islandaises la semaine dernière.

La note du jour

Un 2 ou 3 sur 20, pour ne pas donner un zéro pointé aux hommes politiques ukrainiens. Ils ont tout fait pour enterrer la loi anti-corruption, exigée par le FMI. Ils ont donc dû publier leur fortune, et quelle fortune ! 27 millions de dollars pour le président ukrainien Porochenko ; 2 millions pour la présidente de la Banque centrale. Un député d'extrême droite a déclaré une montre de luxe dont il ignore soit-disant le montant, "offerte par Saint-Nicolas pendant qu'il dormait".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/