2 min de lecture Société

La pollution de l'air responsable de 48.000 morts par an en France

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 21 juin 2016 Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

La pollution de l'air responsable de 48.000 morts par an en France

La pollution de l'air due aux particules fines est responsable de 48.000 décès chaque année en France, dont plus de 34.000 seraient évitables, selon une nouvelle étude rendue publique aujourd'hui. 

Le poids sanitaire ("fardeau") de cette pollution liée aux activités humaines (transports, industrie, chauffage avec des énergies fossiles comme le fuel, agriculture...), estimée à 48.000 décès par an, correspond à 9% de la mortalité en France continentale, selon l'étude d'impact de Santé Publique France. 

Ainsi "le fardeau de la pollution de l'air se situe au troisième rang, derrière celui du tabac (78.000 morts) et de l'alcool (49.000 morts)", souligne le Pr François Bourdillon, directeur général de cet organisme public. 

Cette pollution représente "une perte d'espérance de vie pour une personne âgée de 30 ans pouvant dépasser deux ans", selon l'étude confirmant son rôle important sur la mortalité. 

La perte d'espérance de vie est, en moyenne, plus élevée dans les grandes villes (15 mois et plus), mais elle n'épargne pas les zones rurales (9 mois). 

Au niveau géographique, les taux de pollution varient. La carte des concentrations de particules fines montre par exemple qu'elles sont  plus élevées dans de grandes zones urbaines : région parisienne, Nord-Est de la France et l'axe Lyon-Marseille. 

Plus de 34.000 décès seraient évitables chaque année, si l'ensemble des communes de France continentale réussissait à atteindre les niveaux de particules fines des 5% des communes équivalentes (taille de population) les moins polluées, selon l'un de ces scénarios. 
                   

Invitée des Auditeurs ont la parole à 13h05 : Benoît Hartmann, porte-parole de l'association France Nature Environnement.

La rédaction vous recommande

Les syndicats doivent-ils accepter de manifester sans défiler ?

À lire aussi
De la viande cuite au barbecue (illustration) vacances d'été
Quelle est l'origine du barbecue ?

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé ce matin à la "responsabilité" les syndicats souhaitant manifester contre la loi travail jeudi à Paris, et précisé qu'une réunion se tiendrait entre ces syndicats et le préfet de police en fin de matinée. 

Juste avant une réunion du groupe PS à l'Assemblée nationale, Bernard Cazeneuve a invité les syndicats à accepter une "proposition de responsabilité qui consiste à rendre possible l'expression qu'ils souhaitent dans un contexte de sécurité maximal". 

La préfecture de police, qui devait les recevoir en fin de matinée, avait proposé à l'intersyndicale un "rassemblement statique" plutôt qu'un défilé, une proposition écartée lundi par les syndicats. 


Les syndicats doivent-ils accepter de manifester sans défiler ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Les syndicats doivent-ils accepter de manifester sans défiler ?
Nombre de votes : 6809 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants