1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La France est-elle prête en cas de menace nucléaire ?
2 min de lecture

La France est-elle prête en cas de menace nucléaire ?

Alors que la Russie fait trembler l'Europe, qu'est-ce qui est prévu en France en cas d'attaque nucléaire ? Que faire en cas d'attaque nucléaire ?

La Russie dispose d'un arsenal nucléaire de différentes tailles.
La Russie dispose d'un arsenal nucléaire de différentes tailles.
Crédit : VASILY MAXIMOV / AFP
Cyprien Cini - édité par Étienne Bianchi

Alors que la Russie fait trembler l'Europe, qu'est-ce qui est prévu en France en cas d'attaque nucléaire ? Que faire en cas d'attaque nucléaire ? Sommes nous protégés par un bouclier anti-missile ? A-t-on une procédure anti-atomique en France ? 

Premier scénario : une bombe russe atteint une centrale nucléaire ukrainienne et provoque une fuite comme à Tchernobyl. La France activerait alors le plan national de réponse à un accident nucléaire ou radiologique majeur. Un plan créé après la catastrophe de Fukushima en 2011. "Il y a différents types de plan d'intervention qui sont prévus et qui doivent être mis en place par les préfets ou par l'Autorité de Sûreté Nucléaire. Ce sont des alertes diffusées sur les téléphones portables, par les sirènes que l'on entend chaque mois. Il y a des forces d'intervention spécifiques pour savoir ce à quoi doit s'attendre la population française, s'il faut distribuer des comprimés d'iode. On a vraiment un plan concret", détaille Jean-Marie Collin chercheur et porte-parole de la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN). La Direction générale de la Santé assure que les stocks de comprimés d'iode sont suffisants.

Autre scénario : la France est visée par un missile nucléaire. "Aujourd'hui, il n'y a rien de prévu. On fait le pari que la dissuasion nucléaire sera suffisant pour effrayer l'adversaire et de ce fait, on n'a pas de plan B. Vous ne pourriez pas vous protéger dans un abri atomique car ceci n'existent pas ou sont trop peu nombreux pour protéger la population française. Ils sont là principalement pour protéger les autorités militaires. Il n'y a pas de systèmes anti-missiles efficaces qui permettraient de stopper l'ensemble des missiles qui pourraient être lancés par une puissance adverse", détaille l'expert. 

Des pays mieux préparés que d'autres

Certains de nos voisins sont, en revanche, plus prévoyants que nous. "Un certain nombre d'États comme la Suède, la Suisse ou les États-Unis, ont décidé de protéger leur population en construisant un certain nombre de bunkers et moyens d'alerte spécifiques. En Suisse par exemple, 100 % de la population dispose de bunkers pour pouvoir se protéger. Si malheureusement aujourd'hui les populations ukrainiennes se réfugient dans le métro de Kiev, c'est parce qu'il s'agit d'un des métros les plus profonds du monde qui a été réalisé pour protéger la population en cas d'attaque nucléaire" développe Jean-Marie Collin. Cependant, en cas de guerre nucléaire massive, tous les systèmes de défense actuels apportent une protection temporaire et illusoire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

 

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.