1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La France compte 66,9 millions d'habitants au 1er janvier 2017, la fécondité en baisse
1 min de lecture

La France compte 66,9 millions d'habitants au 1er janvier 2017, la fécondité en baisse

La France enregistre une croissance de son nombre d'habitants de 265.000 personnes (+0,4%) sur un an, malgré une nouvelle baisse des naissances.

Un bébé dans une maternité en 2010.
Un bébé dans une maternité en 2010.
Crédit : JOSE S. GUTIERREZ/CORDON PRESS/SIPA
Aymeric Parthonnaud & AFP

La France comptait 66,9 millions d'habitants au 1er janvier 2017, une croissance de 265.000 personnes (+0,4%) sur un an, malgré une nouvelle baisse des naissances, a annoncé mardi 17 janvier 2017 l'Insee. 

Le nombre de naissances a diminué de 14.000 en 2016, après une baisse de 20.000 l'année précédente. Cette évolution s'explique par une réduction de la fécondité pour la deuxième année consécutive, à 1,93 enfant par femme, et par une diminution du nombre de femmes en âge d'avoir des enfants. En effet le nombre de femmes de 20 à 40 ans est en baisse constante depuis les milieu des années 1990. Une tendance due aux femmes nées durant le baby-boom, qui sortent progressivement de cette tranche d'âge. 

Alors comment s'explique cette hausse de la population ? Essentiellement par le solde naturel, c'est-à-dire que le nombre de naissances a été supérieur à celui des décès en 2016. Il y a eu plus exactement 198.000 naissances de plus que de personnes décédées sur l'année. C'est le plus faible écart constaté depuis 40 ans. Le nombre de décès a diminué de 7.000, après une forte hausse en 2015 due à des épisodes de grippe et de canicule. 

L'espérance de vie progresse

Mais l'Insee souligne néanmoins que "la fécondité reste malgré tout élevée en France". En 2015, c'était le pays de l'Union européenne le plus fécond, devant l'Irlande. 

À lire aussi

Concernant l'espérance de vie à la naissance, celle-ci a progressé en 2016, après une diminution enregistrée en 2015. Pour les femmes, elle se situe à 85,4 ans, soit une hausse de 0,3 an. Même hausse pour les hommes, qui atteignent eux en moyenne 79,3 ans. 

Le nombre de mariages, lui, reste stable avec 235.000 célébrations en 2016. En revanche le nombre d'unions entre personnes de même sexe est passé à 7.000, contre 7.500 en 2015 et 10.522 en 2014. Les mariages homosexuels représentent une part de 3% sur la totalité des mariages célébrés en 2016. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/