4 min de lecture Sécurité routière

L'onde de choc des accidents de la route

REPLAY - Les drames de la circulation font des milliers de morts chaque année. "Le Parisien" publie une enquête de l'Ifop qui présente les effets de ces accidents sur les proches des victimes.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
REVUE DE PRESSE 28/01/2016 Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et La rédaction numérique de RTL

Ce sont des événements qui nous marquent à vie, et cette blessure là n’apparaît pas dans les statistiques du ministère de l'intérieur. L'onde de choc est celle provoquée par un accident de la route. Combien sommes nous à avoir eu un accident, ou a avoir perdu un proche sur la route ? C'est ce qu'a voulu savoir l'Ifop et son enquête "l'impact des accidents de la route dans la population française" qui est publiée ce jeudi 28 janvier dans Le Parisien Aujourd'hui en France

38 millions de français touchés directement ou indirectement par un accident qui marque a vie. 56% y pensent tous les jours. L'onde de choc, c'est justement le thème de la nouvelle campagne que lancera aujourd'hui la sécurité routière. Des spots non pas avec de la tôle froissée et des blessés mais avec des familles de victimes. Merveilleuse idée s'exclame une avocate spécialisée dans le droit de la route qui cite l'exemple de ce jeune motard mort fauché, sa disparition a fait 10 victimes : le père qui s'enfonce dans la dépression, la mère qui quitte son mari, les autres enfants qui ont sombré dans la délinquance et ses amis qui le pleurent encore longtemps après.

Les supporters désertent les tribunes

Les tribunes des stades sont de plus en plus clairsemées. C'est le journal l'Équipe qui consacre sa une et un large dossier à la désertion des enceintes cette saison. Le championnat de France de football enregistre une baisse très nette de ses affluences, 2000 spectateurs de moins par match  en moyenne. Il y a eu les attentats qui ont entraîné des fouilles plus strictes et la fermeture des tribunes visiteurs pendant 5 journées. Une baisse mécanique donc, mais pas que, le problème vient aussi de la programmation alambiquée des matches, parfois en pleine semaine, le spectacle qui laisse à désirer, le titre est promis au PSG et la qualité de jeu qui se dégrade, c'est d'ailleurs ce dont se plaignent les supporters de l'OM qui désertent le vélodrome. Alors que faire?  Aller à rennes, l'un des rares stades à avoir vu sa fréquentation augmenter, grâce, nous dit l'Équipe, a une politique marketing pointue. On a rebaptisé le stade de la route de Lorient en Roazhon Park, Roazhon ça veut dire Rennes en breton. Dans la foulée, les sièges ont été repeints en rouge, la couleur du maillot pour renforcer l'identité.

À lire aussi
Un enfant sur un passage piéton Var
Var : trois enfants ont été blessés dans un accident de la route

De grandes manœuvres sont en vue dans l'audiovisuel sportif. Selon les informations de Libération, Canal Plus et Vincent Bolloré sont bien décidés à racheter Be in sport. Bolloré débourserait 500 millions d'euros pour acquérir la partie française de la chaîne qatari. L'hypothèse aurait fait hurler de rire il y a encore quelques mois mais même François Hollande y croit parait il. L'émir du Qatar et Vincent Bolloré ont en plus un ami commun qui jouerait les médiateurs. Un certain Nicolas Sarkozy.

Christiane Taubira est partout dans la presse

La désormais ex garde des sceaux fait la une de tous les journaux qui racontent les coulisses de ce dernier coup d'éclat, comme le titre la République du Centre. Mais la presse retient aussi qu'avec elle, il y a autre chose qui a quitté le gouvernement hier. "Au revoir la gauche" titre Le Parisien. "La gauche peau de chagrin" en une de L'Opinion. Les éditorialistes s'accordent aussi sur le départ d'une icone qui a servi de caution de gauche au chef de l'État.  Ce que résume Ranson avec ce dessin dans Le Parisien, on y voit François Hollande et Manuel Valls s'adresser a Christiane Taubira en train de faire ses cartons : "Merci Christiane, grâce à toi, nous avons pu mener à terme le mariage pour tous et le divorce de la gauche". Le Figaro de son coté ne cache pas son soulagement,  "il était temps"  dit Paul-Henri Du Limbert dans son édito.

Dans les secrets du Ritz

Il n' y a pas que le ministère de la justice place Vendôme. Il y a aussi un célèbre palace et c'est L'Express cette semaine qui nous emmène dans ses coulisses. L’hôtel qui venait d'achever trois années de travaux ne va pas rouvrir tout de suite en raison de l'incendie qui a touché sa toiture il y a deux semaines

Avant cela, l'histoire du 15 place Vendôme a été jalonnée de drames qui ont forgé sa légende. En 1940 lorsque Paris outragé tombe sous le joug des allemands, le palace choisit de rester ouvert, la patronne Marie-Louise Ritz est suisse, elle se considère comme neutre, et choisit de couper l’hôtel en deux. Dans une aile, sont accueillis les soldats allemands et les hauts dignitaires nazis notamment Hermann Goring. Dans l'autre aile, le cortège d'habitués, Jean Cocteau, Sacha Guitry, Coco Chanel et Arletty qui s'affichent aux bras de leurs amants germaniques. Et dans les recoins de l'hôtel, la résistance s'organise. Chambres de bonnes et placards se transforment en cachettes. La femme du directeur, d'origine juive, multiplie les actes de bravoure, comme ce fameux soir où elle oublie d'éteindre le rez-de-chaussée a l'heure du couvre feu pour aider les avions alliés à mieux se repérer.

Dans les travaux qui viennent d'être réalisés, un tunnel a été creusé sous la place Vendôme. Pas pour servir de cachette mais pour que les clients des grands joailliers de la place puisse rejoindre discrètement leurs suites. Décidément comme l'a écrit Hemingway  dans une suite du Ritz : Paris est une fête!

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781585293
L'onde de choc des accidents de la route
L'onde de choc des accidents de la route
REPLAY - Les drames de la circulation font des milliers de morts chaque année. "Le Parisien" publie une enquête de l'Ifop qui présente les effets de ces accidents sur les proches des victimes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-onde-de-choc-des-accidents-de-la-route-7781585293
2016-01-28 09:39:00