1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'Irak lance l'offensive pour reprendre Mossoul
2 min de lecture

L'Irak lance l'offensive pour reprendre Mossoul

REPLAY - RTL MIDI - Les Auditeurs ont la parole

L'armée irakienne à Mossoul (image d'illustration)
L'armée irakienne à Mossoul (image d'illustration)
Crédit : Laurence Geai/SIPA
Les auditeurs ont la parole du 17 octobre 2016
33:40
micros
La rédaction numérique de RTL

L'Irak lance l'offensive pour reprendre Mossoul

Les forces irakiennes ont lancé lundi l'offensive pour reprendre la ville de Mossoul, bastion du groupe Etat islamique (EI) en Irak, une bataille dont l'issue sera "décisive" dans la guerre contre les jihadistes, selon Washington. 


L'ONU a immédiatement exprimé sa "préoccupation" pour les quelque 1,5 million de personnes vivant à Mossoul, rappelant que "les familles sont exposées à un risque extrême d'être prises entre deux feux" ou d'être utilisées comme boucliers humains par les jihadistes. 


C'est par une allocution officielle prononcée en pleine nuit à la télévision que le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé le lancement de cette bataille qui se prépare depuis des mois, avec le soutien de la coalition internationale antijihadistes conduite par les Etats-Unis. 


"Le temps de la victoire est venu et les opérations pour libérer Mossoul ont commencé", a déclaré le Premier ministre. 

La deuxième ville du pays, située dans le Nord sur les bords du fleuve Tigre et peuplée majoritairement de musulmans sunnites, était tombée aux mains de l'EI en juin 2014. 


C'est à Mossoul que le leader de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, avait publiquement proclamé un "califat" sur des territoires conquis de manière éclair par les jihadistes en Irak et en Syrie entre 2014 et 2015.  


Fort de ses succès, le groupe extrémiste avait alors inspiré ou préparé des attaques notamment au Moyen-Orient, en Europe et en Afrique. 


Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a estimé que cette bataille était "un moment décisif dans notre campagne pour infliger à l'EI une défaite durable". 


"Nous sommes confiants que nos partenaires irakiens vaincront notre ennemi commun et libéreront Mossoul et le reste de l'Irak de la haine et de la brutalité du groupe Etat islamique", a-t-il ajouté. 
                   

L'offensive pour Mossoul pourrait prendre "des semaines voire plus", a précisé Stephen Townsend, le nouveau commandant américain de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis. 


Le Premier ministre a précisé que seules l'armée et la police irakiennes entreraient dans Mossoul, alors que de nombreuses autres forces sont déployées en vue de l'offensive, dont des combattants peshmergas kurdes et des milices sunnites et chiites. 

À écouter aussi



Invité de RTL MIDI à 12h50 : Frédéric de Saint-Sernin, directeur général délégué d'Acte.

La rédaction vous recommande

Donneriez-vous un rein à l'un de vos proches ?

Donneriez-vous un rein à l'un de vos proches ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Donneriez-vous un rein à l’un de vos proches ?*
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/