1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "L'interdiction du cannabis est l’élément principal de la prévention", plaide Philippe Goujon
1 min de lecture

"L'interdiction du cannabis est l’élément principal de la prévention", plaide Philippe Goujon

REPLAY / INVITÉ RTL - Pour le député-maire Les Républicains du XVe arrondissement de Paris, le débat sur la légalisation du cannabis ne doit pas être ouvert.

Philippe Goujon, le député-maire Les Républicains du XVe arrondissement de Paris
Philippe Goujon, le député-maire Les Républicains du XVe arrondissement de Paris
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
"L'interdiction du cannabis est l'élément principal de la prévention", plaide Philippe Goujon
05:50
"L'interdiction du cannabis est l'élément principal de la prévention", plaide Philippe Goujon
05:56
Vincent Parizot & Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

Après un énième règlement de compte lié au trafic de marijuana qui a fait trois morts à Marseille samedi 2 avril et un ce lundi 4 avril, le député socialiste de Marseille Patrick Mennucci a réclamé la légalisation du cannabis. Une proposition à laquelle Philippe Goujon est complètement opposé. Pour le député-maire Les Républicains du XVe arrondissement de Paris, légaliser n'aidera pas à endiguer le commerce. Il est clairement opposé à l'ouverture de ce débat : "C'est complètement illusoire de penser dans ce sens, nous avons 6 millions de consommateurs en France!" 

Le parlementaire préfère pointer les défaillances des services concernés : "Ce n'est pas parce que la Police et la Justice sont en échec à Marseille qu"il faut faire et dire n’importe quoi !" Pour lui, prévention et interdiction vont de paire : "Si nous avons pu contenir le trafic en France c'est parce que notre pays est basé sur l'interdiction, c'est l’élément principal de la prévention."

Ce n’est pas parce que la Police et la Justice sont en échec à Marseille qu’il faut faire et dire n’importe quoi !

Philippe Goujon

La France est pourtant le plus gros consommateur d'Europe. "Si nous enlevons aux mafias la résine de cannabis, elles s'attaqueront à d’autres drogues plus dures encore comme la cocaïne ou l'héroïne" croit savoir Philippe Goujon. Pour appuyer son propos, le député-maire donne un exemple : "les cigarettes sont en vente libre et pourtant il existe un commerce parallèle." "L'interdit est indispensable" reprend t-il, fustigeant au passage la promesse électorale du Premier ministre canadien Justin Trudeau de légaliser le cannabis au cours de son premier mandat, "il fait fausse route" conclut l'édile. 

Sondage
Pour mieux lutter contre les trafics, faut-il légaliser le cannabis ?*
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/