2 min de lecture Pape

"L'homosexualité n'est pas une maladie mentale", dit GayLib après les propos du pape

INVITÉE RTL - La présidente de l'association GayLib réagit aux déclarations du pape François prononcées à propos de l'homosexualité et la psychiatrie.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
"L'homosexualité n'est pas une maladie mentale, le sous-entendre est homophobe", réagit GayLib Crédit Image : iStock / Getty Images Plus | Crédit Média : Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Christelle Rebière
Christelle Rebière et Cécile De Sèze

Des "propos extrêmement graves, même irresponsables et indignes". C'est ainsi que sont reçues les déclarations qu'a tenues le pape dans l'avion qui le ramenait d'Irlande dimanche soir par la communauté LGBTQ+. "Le pape est également un chef d'État, un chef d'État ne peut pas s'exprimer de la sorte", réagit ainsi Catherine Michaud, présidente de GayLib (association militante pour les droits des personnes LGBT), invitée sur RTL le 27 août 2018.

"L'Église catholique montre son vrai visage envers les homosexuels, en tout cas ce pape. Je crois qu'elle essaye de nous utiliser ou de faire en tout cas une tentative de diversion pour qu'on ne parle pas, on ne parle plus et essayer de faire oublier ses prêtres pédophiles et les tourmentes que traverse actuellement l'Église catholique."

Alors que certains défendent une mauvaise interprétation de ses propos, Catherine Michaud n'y croit pas du tout. "Quel message envoie-t-il à tous ces jeunes homosexuels ?", s'interroge-t-elle. 

À lire aussi
Le pape François, Jorge Mario Bergoglio, est le 266e pape de l'église catholique pape
Les actualités de 6h30 - Avortement : l'Italie condamne les propos du pape

En France, l'homosexualité a été considérée comme une maladie psychiatrique jusqu'en 1992. Alors pour la militante, cette phrase "c'est un grand bon en arrière". "L'homosexualité n'est pas une maladie mentale, le sous-entendre est mensonger et même homophobe", martèle-t-elle. Catherine Michaud souhaite désormais une réaction du gouvernement "pour remettre les choses à leur place".

Les déclarations polémiques du pape

Dimanche soir, dans l'avion en rentrant d'Irlande, le pape a répondu à un journaliste qui lui a demandé ce qu'il dirait à des parents constatant les orientations homosexuelles de leur enfant.

"Je leur dirais premièrement de prier, de ne rien condamner, dialoguer, comprendre, faire une place au fils ou à la fille pour qu'il ou elle s'exprime, répond alors le pontife. Après, ça dépend de l'âge où ça se manifeste, si c'est dès l'enfance, il y a beaucoup de choses à faire avec la psychiatrie, il faut voir comment sont les choses. C'est autre chose si c'est à 20 ans ou après. Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou maternité". 

Des déclarations qui ont choqué et étonné. Sur le sujet de l'homosexualité, le pape François s'était montré plutôt ouvert jusqu'ici. Après son arrivée au Vatican en 2013, il avait déclaré : "Qui suis je pour juger ?".

Il y deux ans, il a affirmé que l'Église devait présenter des excuses aux personnes homosexuelles qu'elle a offensées et aux familles déchirées qu'elle n'a pas accompagnées. En mai dernier, un jeune chilien a été reçu par le pape : "François m'a dit 'que vous soyez gay importe peu. Dieu vous a fait ainsi et vous aime ainsi'". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pape Homosexualité Homophobie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794549565
"L'homosexualité n'est pas une maladie mentale", dit GayLib après les propos du pape
"L'homosexualité n'est pas une maladie mentale", dit GayLib après les propos du pape
INVITÉE RTL - La présidente de l'association GayLib réagit aux déclarations du pape François prononcées à propos de l'homosexualité et la psychiatrie.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-homosexualite-n-est-pas-une-maladie-mentale-dit-gaylib-apres-les-propos-du-pape-7794549565
2018-08-27 15:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wRMHZomdLQvVzCep7a1_fw/330v220-2/online/image/2018/0703/7793983652_le-drapeau-arc-en-ciel-est-le-symbole-de-la-communaute-lgbtq.jpg