4 min de lecture La revue de presse

L'histoire du millionnaire fantôme des Chutes-Lavie

REPLAY - La Provence raconte l'histoire du millionnaire qui n'est jamais venu chercher ses gains dans La Revue de Presse de Adeline François du 18 avril 2016.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
L'histoire du millionnaire fantôme des Chutes-Lavie Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et La rédaction numérique de RTL

Il n'est pas venu. Tout le monde l'a attendu pendant des jours, tout le monde a espéré un miracle de dernière minute et a même formulé des rêves à sa place dans cette cité populaire de Marseille, mais il n'est pas venu, rejoignant ainsi l'armée des gagnants du loto qui ne sont pas venus chercher leur pactole. C'est La Provence qui raconte ce matin l'histoire du millionnaire fantôme des Chutes-Lavie, ça ne s'invente pas. C'est le nom du quartier qui vivait au rythme du bar-tabac où des clients avaient validé un ticket rapportant un million d'euros.

Le délai a expiré, l'argent va être remis en jeu et l'employé du bar-tabac philosophe dans le journal : "celui qui avait le ticket n'en sort ni plus riche ni plus pauvre qu'avant, au final ce n'est pas grave, il faut juste qu'il n'en sache jamais rien". Les clients aussi restent songeurs, "la Française des Jeux n'a qu'à reverser le million aux Restos du Cœur ou à l'Abbé Pierre" dit l'un, d'autres se disent qu'avec ça "on aurait pu racheter un bout de l'OM", et là, c'est un autre débat qui commence... 

Autre ticket perdant ce matin dans la presse, les billets d'avion

Oui, parce que finalement, cela aussi commence à ressembler de plus en plus à une loterie. Si vous préparez vos vacances d'été, lecture d'utilité publique dans Le Parisien/Aujourd'hui en France ce matin, "Quand le prix des billets d'avion s'envole à votre insu". Vous avez peut-être déjà constaté que les tarifs affichés au début de votre recherche internet changent au moment où vous validez votre vol. Et bien tout dépend de la carte avec laquelle vous payez. Le journal a fait une simulation avec un voyage en Martinique pour un adulte et deux enfants. Sur Opodo, Go Voyages et eDreams, vous pouvez payer jusqu'à 600 euros de plus en fonction de votre carte bancaire. 

La plupart des tarifs les plus bas sont obtenus avec des cartes quasi confidentielles, le tarif le plus élevé est appliqué aux American Express. Pourquoi de tels écarts ? Parce que les voyagistes, pour avoir de la visibilité sur internet, passent des accords avec des éditeurs de cartes bancaires. Chez Go Voyages, une seule carte donne accès au service le plus bas, le problème, c'est que tous les voyagistes se sont copiés et que tout est faussé et surtout, tout est parfaitement illégal. 

À lire aussi
Le blob, une espèce hors norme insolite
Blob : qu'est-ce que cette créature mystérieuse, présentée au zoo de Vincennes ?

La loi stipule que le prix définitif doit être affiché dès les premières recherches sur internet. C'est très déroutant, mais ce qui l'est encore plus, c'est de lire dans l'article les conseils de certains voyageurs dont l'un, Julien, raconte que pour réserver un billet d'avion au meilleur prix, il utilise deux ordinateurs, parce que celui qu'il utilise le plus a repéré quelles étaient les destinations qu'il recherchait le plus et donc sur cet ordinateur les billets sont plus chers que sur un autre. Et si on retournait dans une bonne vieille agence de voyage ? 

Le martyr d'Alain Finkielkraut à NuitDebout

Dans la presse ce matin, il est également difficile d'échapper à la photo d'Alain Finkielkraut, mèche hirsute et regard vengeur, après avoir été conspué par certains manifestants de NuitDebout, place de la République à Paris. "La manifestation NuitDebout est devenue rikiki en quelques minutes", avance Jean-Marc Chevauché dans le Courrier Picard. "NuitDebout a montré le visage détestable de la haine de l'autre", juge de son côté Pierre Fréhel dans Le Républicain Lorrain. "Malaise à NuitDebout", titre de son côté Libération.

"Peut-il encore être candidat ?", titre Le Figaro en réaction au sondage TNS Sofres One Point, réalisée pour RTL-LCI-Le Figaro. Mais la sentence du quotidien est la même pour Nicolas Sarkozy, toujours distancé par Alain Juppé dans les sondages, alors qu'il n'a pas officialisé sa candidature pour la primaire de la droite et du centre à l'automne prochain. "La question n'est pas de savoir s'il est foutu, mais quand va-t-il le reconnaître ?", déclare par exemple un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy au Figaro.

Le logiciel qui a ressuscité Renaud

Le site 01.net publie une enquête sur le dernier album de Renaut, déjà vendu à plus de 300.000 exemplaires, où l'on découvre que c'est en grande partie un logiciel qui a permis de ressusciter la voix de Renaud. Grâce à "l'auto-tune", ce logiciel de modification de la voix dont usent et abusent les artistes de nos jours, les fausses notes ont été gommées et le timbre de la voix a été largement modifié. Ce programme permet d'analyser la hauteur de la voix, de la recaler sur une gamme définie à l'avance, de modifier la durée d'une note, le vibrato et même le rythme d'une chanson.

Autotune a été créé en 1997 par un ingénieur en pétrochimie à partir d'un programme pour détecter des gisements pétroliers sous terre. Le scientifique a découvert que son algorithme pouvait aussi être utilisé pour détecter les mauvaises notes et les corriger. Cher est la première chanteuse à l'avoir utilisé avec Believe en 1999.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
La revue de presse Loto Revue de presse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants