1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'ex-Femen Amina Sboui affirme avoir été agressée, "tondue" et menacée de viol
2 min de lecture

L'ex-Femen Amina Sboui affirme avoir été agressée, "tondue" et menacée de viol

L'ancienne militante du mouvement Femen, Amina Sboui, a déclaré sur son profil Facebook avoir été agressée par cinq personnes dimanche 6 juillet à Paris. On lui aurait rasé les sourcils et les cheveux en public. Elle aurait également été menacée de viol.

Amina Sboui, le 30 avril 2014
Amina Sboui, le 30 avril 2014
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Charlotte Haas
Charlotte Haas

Sur son compte Facebook, elle se photographie sourcils et cheveux rasés. En légende : "Tiens bon Amina, reste forte". Amina Sboui, jeune tunisienne de 19 ans, militante du droit des femmes et ancienne Femen, détaille dans un second post les raisons de ce changement d'apparence. 

Amina Sboui
Amina Sboui
Crédit : Capture d'écran / Facebook

Elle affirme avoir été agressée par cinq hommes à Paris (18e), dimanche 6 juillet au matin : "Ils m'ont rasé les sourcils et les cheveux en me disant que je ne mérite pas la beauté que Allah m'a donnée". Elle explique également avoir été menacée de viol : "Ils m'ont dit sale pute, on va te violer et Allah va nous remercier pour ça !". Pour échapper à ses agresseurs, Amina raconte avoir "lu le Coran".

Message Facebook d'Amina Sboui
Message Facebook d'Amina Sboui
Crédit : Capture d'écran / Facebook

L'agression aurait eu lieu à la station de métro Place de Clichy (lignes 2 et 13). Mais selon Metronews, la RATP n'a pour l'instant pas trace de cet événement. Si Amina a indiqué dimanche 6 juillet vouloir porter plainte, la préfecture de police de Paris (PP) ne l'a pas encore reçue. 

Dans un nouveau message posté sur Facebook cette après-midi, Amina rectifie son précédent statut. Elle indique que l'agression a eu lieu à "6h15" et non plus "5h" comme elle l'avait précisé à l'origine. 

Message de rectification par Amina Sboui
Message de rectification par Amina Sboui
Crédit :
À lire aussi

La jeune tunisienne se serait rendue lundi au commissariat. A la toute fin de son message elle écrit : "Je vous tient au courant de ce qui va se passer au commissariat". De son côté Le Nouvel Observateur indique sur son site : "D'après nos informations, Amina se trouve au commissariat du 18e arrondissement afin de porter plainte". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/