1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'épisode caniculaire de juin a provoqué 580 décès supplémentaires en France
1 min de lecture

L'épisode caniculaire de juin a provoqué 580 décès supplémentaires en France

INVITÉ RTL - Pour le professeur Jean-François Toussaint, "tous les éléments de prévention" sont à rappeler, notamment pour les sportifs et les salariés, les plus touchés durant la canicule.

Canicule : le 21 juin 2017 a été la journée la plus chaude en France depuis 1945
Canicule : le 21 juin 2017 a été la journée la plus chaude en France depuis 1945
Crédit : URMAN/SIPA
L'épisode caniculaire de juin a provoqué 580 décès supplémentaires en France
00:04:54
L'épisode caniculaire de juin a provoqué 580 décès supplémentaires en France
00:04:45

Le bilan est sans commune mesure avec celui des canicules de 2003 et 2005. Pour autant, la vague de chaleur du mois de juin dernier a engendré 580 décès supplémentaires en France, selon une estimation publiée vendredi 28 juillet par le ministère de la Santé. L'agence sanitaire Santé publique France a observé une hausse de 6% des indicateurs de mortalité, qui a touché "plus particulièrement les 15-64 ans". Et contrairement aux précédents épisodes caniculaires, il n'y a "pas eu d'excès significatif de mortalité" chez les 65 ans et plus. 

Selon Jean-François Toussaint, médecin et professeur de physiologie à l'université Paris Descartes, il y a une explication, dûe à la vague de froid connue au début de l'hiver. "Les personnes âgées, personnes vulnérables, ont connu une surmortalité importante lors des deux premiers mois de cet hiver 2016-2017. L'impact a déjà eu lieu", estime le Professeur. 

Selon le document publié par le ministère, "plusieurs décès avec un lien suspecté avec la chaleur ont été signalés sur le lieu de travail des personnes". Plusieurs décès liés à un effort physique ont également été recensés. "Tous les éléments de prévention sont à rappeler", insiste Jean-François Toussaint, qui détaille : "la brumisation, l'hydratation", ainsi que le fait de garder volets et fenêtres fermés, "dans son habitation ou son lieu de travail", et de les ouvrir "le soir, dès que les courants d'air sont possibles". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/