2 min de lecture Bretagne

L'entreprise Petit Navire et la participation salariale

En 1967, le général de Gaulle instaure une participation salariale pour les entreprises de plus de 100 salariés. Cette idée avait déjà germé 30 ans plus tôt, dans la tête de Paul Paulet, à la tête de l'entreprise Petit Navire.

Micro RTL générique Il était une marque Anaïs Bouissou
>
Il était une marque du 21 août 2019 Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Esther Serrajordia

Le général de Gaulle instaure une participation salariale obligatoire en 1967 pour les entreprises de plus de 100 salariés. L'argent sera ensuite redistribué aux salariés dont l'entreprise fait des profits. Mais cette idée avait déjà germé 30 ans plus tôt dans la tête de quelques patrons pionniers de la participation salariale. Parmi eux, Paul Paulet, à la tête de l'entreprise Petit Navire. 

Au début des années 1930, à Douarnenez en Bretagne, la conserverie Parmentier revient de loin. Au bord de la faillite, elle est rachetée et renommée Petit Navire par un ancien banquier, Paul-Edouard Paulet, qui utilise alors un prêt innovant. 

"Au moment de l'achat de la conserverie, il fait appel aux banques. Il dit : pourquoi pas compléter l'apport financier de mes amis. Assez rapidement, le bruit de cette rétribution s'est transféré dans la société. C'est ainsi que s'est mis en place une sorte de compte épargne rémunéré des employés dans l'entreprise", explique Raphaël Moreau, le porte-parole de Petit Navire. 

Le chiffre d'affaire explose

En 6 ans, le chiffre d'affaires de Petit Navire passe d'1 million de franc à 14 millions. Nous sommes alors en 1938, et les salariés vont être associés aux bénéfices. 

À lire aussi
Qu'est-il arrivé au docteur Godard? l'heure du crime
La disparition du Dr Godard : 20 ans de Mystère !

"Plus on vendait de conserves, plus les bénéfices augmentaient. C'était une vraie motivation à travailler, qui sera complétée par un vrai système de sécurité sociale interne qui couvre les frais médicaux et potentiellement les arrêts maladies", déclare Philippe Crevel, directeur du cercle de l'épargne. "Dans les années 30, c'est un phénomène tout à fait marginal", ajoute-t-il. 

La Seconde Guerre mondiale sera un tournant de l'histoire de Petit Navire, comme de la participation salariale en France. Chez Petit Navire, c'est une fin tragique pour le patron Paul Edouard Paulet. Engagé dans la résistance, il est torpillé en mer méditerranée et ne verra jamais l'essor national de la participation, instaurée par le général de Gaulle, une fois la France libérée. 

9 millions de Français concernés aujourd'hui

La participation se développe rapidement bien au-delà de Petit Navire. Le tout nouveau président Georges Pompidou fait les comptes en 1969 : la participation a intéressé près de 2 millions de travailleurs. 

Aujourd'hui, près de 9 millions de Français ont accès à l'épargne salariale. Les salariés de Petit Navire en font toujours partie, 80 ans après leur première prime sur les bénéfices de l'entreprise. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798203498
L'entreprise Petit Navire et la participation salariale
L'entreprise Petit Navire et la participation salariale
En 1967, le général de Gaulle instaure une participation salariale pour les entreprises de plus de 100 salariés. Cette idée avait déjà germé 30 ans plus tôt, dans la tête de Paul Paulet, à la tête de l'entreprise Petit Navire.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-entreprise-petit-navire-et-la-participation-salariale-7798203498
2019-08-21 07:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BAwdJ6EiOH8vn23qOnCo8A/330v220-2/online/image/2019/0820/7798203505_l-entreprise-petit-navire.jpg