2 min de lecture Entreprises

Hénaff et la séparation de l'Église et de l'État

En 1905, le parlement vient de voter la loi de séparation de l'Église et de l'État. Dans la Bretagne du début du XXème siècle, cette loi est source d'opposition violente. Une marque s'est construite dans ce contexte : Hénaff.

Micro RTL générique Il était une marque Anaïs Bouissou
>
Il était une marque du 20 août 2019 Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Esther Serrajordia

À partir du mois de décembre 1905, la République française ne reconnaît ni ne subventionne désormais aucun culte. Un inventaire est organisé pour vérifier ce qui appartient bien à l'Église. Les tensions sont exacerbées, un scandale éclate quand on apprend que le gouvernement fait ficher des officiers militaires fervents. 

Dans ce contexte national, la Bretagne fait partie des régions où les tensions sont les plus violentes. "On en vient aux mains entre une minorité de républicains rouges. Les violences vont atteindre un paroxysme quand il va falloir faire l'inventaire des biens. Les femmes à genoux prient devant les églises. À l'époque, toute la vie personnelle et familiale était marquée par la religion, on allait à l'église plusieurs fois par semaine", explique Jean-Paul Scot, spécialiste d'histoire de la laïcité. 

C'est cette période que choisit le fondateur de la marque Hénaff, Jean Hénaff, pour développer sa conserverie. Il est lui-même fervent catholique et veut démontrer qu'il peut contribuer, en suivant les principes de sa religion, au développement de son village : Pouldreuzic.

L'entreprise fonctionne avec l'Église

"À cette époque là, la Bretagne était pauvre. Il veut apporter un peu de prospérité. C'était aussi lutter contre la misère", explique Jean-Jacques Hénaff, dirigeant de l'entreprise et petit fils du fondateur. 

À lire aussi
Julie, une hôtesse de l'air chez XL Airways aviation
XL Airways : en cessation de paiements, la compagnie arrête la vente de billets

La maison Hénaff conditionne d'abord des petits pois et haricots, puis de la viande. Et toute l'entreprise fonctionne selon les préceptes de l'Église catholique. "Le jour du Vendredi saint, l'usine fermait. De même qu'on ne travaillait pas le dimanche. Les crucifix étaient présents très très longtemps. On essayait de faire que rien ne vienne s'opposer aux pratiques religieuses des gens. Cela a toujours été comme ça", explique Jean-Jacques Hénaff. 

La famille Hénaff a sa place attribuée dans l'Église et en est une donatrice régulière. Plus l'entreprise prospère et plus la défense du catholicisme devient visible chez Jean Hénaff. 

Une affaire de famille

Jusqu'à son élection à la tête de Pouldreuzic, il est alors un blanc, défenseur de la religion, face aux rouges républicains anti-cléricaux. "Mon grand-père avait un adversaire rouge coriace : on transportait les gens jusqu'au lieu de vote pour qu'ils puissent voter", dit Jean-Jacques Hénaff. Jean Hénaff devient maire de Pouldreuzic. L'entreprise Hénaff continue de grossir et le défenseur du catholicisme a maintenant les moyens de s'atteler à un nouveau combat, celui de l'enseignement. 

Quand il se retire des affaires en 1935, il l'annonce un dimanche après la grand-messe. Son fils devient maire à son tour. Aujourd'hui, son entreprise Hénaff est toujours une affaire de famille et l'école privée qu'il a financée scolarise toujours des enfants à Pouldreuzic

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Église
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798199356
Hénaff et la séparation de l'Église et de l'État
Hénaff et la séparation de l'Église et de l'État
En 1905, le parlement vient de voter la loi de séparation de l'Église et de l'État. Dans la Bretagne du début du XXème siècle, cette loi est source d'opposition violente. Une marque s'est construite dans ce contexte : Hénaff.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/henaff-et-la-separation-de-l-eglise-et-de-l-etat-7798199356
2019-08-20 06:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FwZolEhO97ygtOI_k3Rz4w/330v220-2/online/image/2019/0819/7798199386_le-pate-henaff.jpg