2 min de lecture Animaux

Journée internationale du chat noir : pourquoi sont-ils mal aimés ?

Ce lundi 17 août est la journée internationale du chat noir. Une journée de sensibilisation qui met en avant ces félins, victimes de superstitions vieilles de plusieurs siècles et vise à sensibiliser le public à leur adoption.

Un chat noir (illustration).
Un chat noir (illustration). Crédit : RAUL ARBOLEDA / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

Bien que la journée internationale du chat soit le 8 août, le 17 août est une journée spécialement dédiée aux chats de couleur noire. Ceux-ci sont victimes de superstitions, pourtant vieilles de plusieurs siècles mais qui s'accrochent tenacement à leur pelage. 

Symbole des ténèbres, réincarnation du diable, fidèles des sorcières... Une multitude de superstitions mettent à mal la réputation du félin et s'accordent toutes sur un point : le chat noir porte malheur. Ces mythes remontent pour certains à quelques milliers d'années, pourtant, aujourd'hui encore, les chats noirs continuent d'en payer les frais.

Pour comprendre d'où viennent ces idées, il faut remonter plusieurs siècles en arrière. Dans l'Égypte ancienne, les chats étaient vénérés, sauf ceux de couleur noire. En effet, déjà à l'époque, le chat noir était associé au diable, à la mort et au mal. Cette croyance s'est étendue durant le Moyen-Âge où le chat noir était également associé à la sorcellerie et particulièrement aux sorcières, dont il fallait se débarrasser.

Il se disait que les sorcières pouvaient prendre l'apparence de leur chat noir à neuf reprises, d'où la croyance comme quoi le chat aurait neuf vies. On racontait aussi que les sorcières partageaient leurs pouvoirs avec leur compagnon au pelage noir. Si aujourd'hui, plus personne n'a peur des sorcières, les chats noirs continuent de subir la peur de nombreuses personnes. Une peur, aussi entretenue par les dessins animés, films ou séries. Par ailleurs, en période d'Halloween, beaucoup d'objets de décoration représentent encore des chats noirs, comme symbole d'horreur.

Les chats noirs sont les moins adoptés

À lire aussi
faits divers
Haute-Garonne : une enquête réclamée après la disparition mystérieuse de chats

Et ce n'est pas jouer en leur faveur que d'entretenir ces superstitions puisque les chats noirs se trouvent bien souvent être les plus abandonnés, et de nouveau, les plus difficiles à faire adopter. "C'est sûr que ce sont les moins adoptés, du moins ceux qui ont le plus de difficulté à être adopté", concède la SPA, contactée par RTL.fr. Les chats noirs restent souvent plus longtemps que leurs congénères dans les refuges.

Ainsi, c'est dans ce but qu'intervient la journée internationale du chat noir. Valoriser ce félin afin de sensibiliser le public à son adoption.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Insolite Superstitions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants