1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Jean-Paul Hellequin : "Si ce bateau échoue, forcément, il y aura pollution"
1 min de lecture

Jean-Paul Hellequin : "Si ce bateau échoue, forcément, il y aura pollution"

REPLAY - Jean-Paul Hellequin, président de l'association Mor Glaz, reproche à l'Etat la pénurie de bateaux remorqueurs en France.

Jean-Paul Hellequin dénonce le manque de moyens mis à disposition des côtes françaises pour se protéger des naufrages de cargos.
Jean-Paul Hellequin dénonce le manque de moyens mis à disposition des côtes françaises pour se protéger des naufrages de cargos.
L'invité de RTL Midi du 01/02/16
00:05:54
Christelle Rebière & Vincent Parizot & La rédaction numérique de RTL

Jean-Paul Hellequin, président de l'association président de l'association Mor Glaz, est l'invité d'RTL midi ce lundi 31 janvier. S'il est confiant concernant les opérations de remorquage du Modern Espress qui se déroulent au large des côtes landaises, il dénonce le manque de moyen en France pour faire face à ce type de situations. 

"Nous nous battons depuis septembre 2011", lance-t-il. Depuis 2011 et le retrait par l'Etat français du remorqueur qui sillonait le golfe de Gascogne. "Si ce bateau échoue, forcément, il y aura pollution", assène-t-il. Et selon lui, un temps précieux a été perdu, le temps que l'Abeille Bourbon se rende sur zone. 

L'Abeille Bourbon de moins en moins performante

Aujourd'hui, il n'y a "qu'un seul remorqueur pour toute la façade atlantique", dénonce-t-il. Pour Jean-Paul Hellequin, il est impératif que la France se dote rapidement d'un remorqueur de "250 à 270 tonnes de traction, en attendant des remorqueurs de haute mer". Selon lui, "il en manque trois" actuellement. 

Interrogé sur les performances de l'Abeille Bourbon, il répond : "au fil des années, elle devient de moins en moins performante. Les porte-containers sont des montagnes qu'il faut déplacer sur la mer". Sans oublier les hôtels flottant qui peuvent transporter jusqu'à 8 500 personnes. Pour Jean-Paul Hellequin, les moyens français ne sont plus adaptés à ces nouveaux modes de transports maritimes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/