1 min de lecture Plantu

VIDÉO - Enfant, "je dessinais des monstres, depuis je dessine Sarkozy", s'amuse Plantu

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le caricaturiste du "Monde" était l'invitée de Marie Drucker pour le Journal Inattendu.

245-PARIZOT Le Journal Inattendu Vincent Parizot iTunes RSS
>
Plantu était l'invité du Journal Inattendu du 9 janvier 2015 (Première partie) Crédit Image : GALI TIBBON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Drucker
Marie Drucker Journaliste RTL

L'homme qui croque l'actualité tous les jours en une du Monde est revenu sur la naissance de sa vocation de caricaturiste de presse. "J'avais un copain qui s'appelait Mandel qui voulait que je lui dessine des monstres et je dessinais des monstres, depuis je dessine Sarkozy", s'amuse le dessinateur en se rappelant ses souvenirs au lycée Henri IV.

Plantu, ou Jean Plantureux de son véritable nom, se rappelle avoir eu une vocation assez ancienne pour devenir dessinateur. il s'est confié sur ces moments où il harcelait ses parents au milieu de la nuit pour leur faire part de ses désirs. Une tactique qui s’avérera payante, puisqu'à l'usure, ses parents ne parviendront pas à s'opposer au souhait de leur enfant. Au lycée, il appelait déjà Le Monde pendant ses pauses pour savoir si les dessins qu'il avait transmis au journal allaient être publiés.

Le cheminement de Plantu sur la déchéance de nationalité

Le dessinateur vedette est revenu sur la déchéance de nationalité et son cheminement personnel sur le sujet. "Quand j'ai entendu pour la première fois l'expression déchéance de la nationalité française dans la bouche de François Hollande, je vous le dit très franchement, je n'étais pas choqué", confie Plantu. Mais le dessinateur avoue avoir "évolué" dans sa réflexion depuis, notamment après avoir écouté Gilles Kepel.

À lire aussi
Le caricaturiste Plantu à Paris le 18 septembre 2015. attentats
"Quand je m'en prends aux salafistes, je fais mon boulot", affirme Plantu sur RTL

"Les mecs qui vont se faire exploser n'en ont rien à cirer de savoir si ils vont être déchus de la nationalité française.", expose aujourd'hui le dessinateur. Dans sa dernière caricature pour L'Obs : deux jihadistes s'adressent leur vœux et l'un d'eux répond à l'autre qu'il souhaite n'importe quoi en 2016, "sauf la déchéance de nationalité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Plantu Bande dessinée Charlie Hebdo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781250261
VIDÉO - Enfant, "je dessinais des monstres, depuis je dessine Sarkozy", s'amuse Plantu
VIDÉO - Enfant, "je dessinais des monstres, depuis je dessine Sarkozy", s'amuse Plantu
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le caricaturiste du "Monde" était l'invitée de Marie Drucker pour le Journal Inattendu.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/je-dessinais-des-monstres-depuis-je-dessine-sarko-s-amuse-plantu-7781250261
2016-01-09 15:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SDZ8JruGTATaSRBrI_baPw/330v220-2/online/image/2016/0109/7781250887_le-caricaturiste-plantu-a-paris-le-2-fevrier-2015.jpg