1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Japan Airlines travaille sur un biocarburant à base de coton
1 min de lecture

Japan Airlines travaille sur un biocarburant à base de coton

REPLAY - Faire voler des avions avec des vieux vêtements : c'est le projet de la compagnie aérienne japonaise. Cela permettra de remplacer le pétrole.

Un avion de Japan Airlines (Illustration)
Un avion de Japan Airlines (Illustration)
Crédit : AFP / AZUHIRO NOGI
Virginie Garin : Japan Airlines travaille sur un biocarburant à base de coton
01:43
Japan Airlines travaille sur un biocarburant à base de vieux vêtements
01:46
Virginie Garin

Que faire de vos vieux jeans ou tee-shirts ? Les Japonais, eux, veulent les transformer en kérosène. Et ce grâce à des bactéries qui sont capables de décomposer les fibres de coton en alcool. Dans les fibres, il y a du sucre qu'elles peuvent transformer en éthanol. Ce carburant peut très bien faire tourner un réacteur. Pour l'instant, 100 tonnes de vêtements permettent de produire 10.000 litres de carburant. Cela ne va faire voler beaucoup d'avions. La compagnie japonaise fait donc d'autres recherches pour transformer aussi les fibres de papier. Le potentiel serait beaucoup plus grand.

Japan Airlines espère faire voler ses premiers appareils avec des tee-shirts et des journaux en 2020. Dans un premier temps, ce nouveau carburant sera incorporé au kérosène classique, comme on ajoute déjà en France à l'essence pour les voitures de l'éthanol, fait avec du maïs et des pommes de terre. Un avion, aujourd'hui, consomme 15.000 litres de carburant par heure. Comme le nombre de passagers dans le transport aérien devrait doubler dans les vingt prochaines années, autant d'abord faire des appareils plus économes, plus légers, et puis trouver des énergies écologiques, avec moins de carbone.

Il y a d'autres pistes pour les avions : des biocarburants faits avec de la canne à sucre, de la moutarde, ou même de l'huile de friture. KLM a déjà fait voler un Airbus comme ça pendant dix heures en incorporant dans ses réservoir 20% d'huile récupérée dans des fast-foods.   

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/