1 min de lecture Société

Intempéries dans les Alpes-Maritimes : comment fonctionne la carte de vigilance météo ?

REPLAY - Fallait-il déclencher l’alerte rouge ? La question se pose après les intempéries meurtrières de ce week-end. Comment sommes-nous informés des dangers climatiques ?

>
Intempéries dans les Alpes-Maritimes : comment fonctionne la carte de vigilance météo ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : Cyprien Cini | Durée : | Date :
245300_CINI
Cyprien Cini
et Loïc Farge

Les alertes météorologiques sont assez récentes. Elles ont été mises en place après les tempêtes de 1999, qui avaient semé la désolation en France. L'État, en collaboration avec Météo France, avaient alors décidé de créer les cartes de vigilance. Le temps que cela se mette en place, elles sont apparues pour la première fois en 2001. Le but :diffuser l'information pour que tout le monde puisse se préparer. Ces alertes peuvent concerner le vent, la pluie, les orages, la neige, le verglas, la canicule ou le grand froid. Depuis 2011, on a intégré les vagues submersion.

Ces alertes respectent un code couleur extrêmement précis :
- Vert : aucun danger particulier
- Jaune : des phénomènes météo habituels pour la région et la saison sont attendus
- Orange : les événements peuvent constituer un danger direct et peuvent impacter les activités quotidiennes
- Rouge : des phénomènes d'une intensité rares sont attendus, pouvant représenter un grave danger.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Intempéries Alpes-Maritimes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants