1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Intempéries dans le Var : "On a vécu une situation exceptionnelle", dit Louis Bodin
2 min de lecture

Intempéries dans le Var : "On a vécu une situation exceptionnelle", dit Louis Bodin

REPLAY - Une femme a été retrouvée morte jeudi 27 septembre à La Londe-les Maures, où un violent orage a entraîné des inondations. Le point sur la situation vendredi matin.

Après les intempéries dans le Var, une femme retrouvée morte par les pompiers à La Londe-les Maures, le 27 novembre 2014
Après les intempéries dans le Var, une femme retrouvée morte par les pompiers à La Londe-les Maures, le 27 novembre 2014
Crédit : AFP / Anne-Christine Poujoulat
Intempéries dans le Var : "On a vécu une situation exceptionnelle", dit Louis Bodin
04:15
Yves Calvi & Louis Bodin & La rédaction numérique de RTL

"C'est une situation exceptionnelle", a décrypté vendredi 28 novembre matin Louis Bodin, ingénieur-prévisionniste-météorologue et "Monsieur Météo" de RTL. "Météo France dit qu'il y a trois à quatre situations moyennes par an comme celle-ci en Méditerranée, avec malheureusement des conséquences qui peuvent être dangereuses".

Premier point inquiétant, selon lui : la pluie. "Elle va s'accumuler à nouveau sur tout le littoral méditerranéen, principalement à l'ouest du Rhône. Mais ça va recommencer également dans les Bouches-du-Rhône et le Var en cours d'après-midi", a indiqué Louis Bodin.

"On peut avoir encore, très localement, des orages violents provoquant des inondations. Les sols sont saturés quasiment partout sur le littoral méditerranéen. Il faut peu de choses maintenant pour que les rivières débordent".

C'est un épisode qui pourrait se produire à un autre moment de l'année

Louis Bodin, ingénieur-prévisionniste-météorologue

À Hyères, la rivière le Gapeau se jette dans la mer. Avec le vent d'est, l'eau reflue vers les terres. "On a un renforcement encore de ce phénomène d'accumulation de l'eau, parce que la mer va monter cet après-midi", a expliqué Louis Bodin. "C'est ce qu'on appelle un phénomène de surcote, en raison de ce vent d'est qui va pousser la mer à la côte sur tout le littoral méditerranéen et qui va provoquer donc malheureusement une montée des eaux", poursuivait-il.

À lire aussi

"Là, on est au-delà de l'épisode cévenol. D'ailleurs, la situation d'aujourd'hui, c'est lié à une énorme dépression qui est installée en Méditerranée", a-t-il ajouté. "Cela concerne d'ailleurs beaucoup de pays en limite de cette Méditerranée, et en particulier tout le sud de la France. D'ailleurs, c'est un épisode qui pourrait se produire à un autre moment de l'année".

On vient d'avoir le mois d'octobre le plus chaud de l'histoire. "On peut supposer que c'est lié à du dérèglement climatique", a jugé Louis Bodin. "C'est en tout cas lié à la température de l'eau de la Méditerranée, qui est particulièrement élevée cet automne. Les deux sont liés", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/