2 min de lecture Intempéries

Intempéries : 3 morts dans une maison de retraite dans les Alpes-Maritimes

Les violentes crues en cours dans les Alpes-Maritimes ont fait quatre morts (3 dans une maison de retraite et une dans une rue de Cannes), selon le dernier bilan des pompiers ce dimanche 4 octobre au matin.

Des voitures prise dans les crues à Nice, ce samedi 3 octobre 2015.
Des voitures prise dans les crues à Nice, ce samedi 3 octobre 2015. Crédit : VALERY HACHE / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
et AFP

Trois personnes sont mortes submergées par une vague dans une maison de retraite de Biot, près d'Antibes. Une quatrième s'est noyée dans une rue de Cannes. Il s'agit d'une femme d'une soixantaine d'années, retrouvée près d'un parking, dans le quartier ouest de la Bocca, a précisé le maire de Cannes David Lisnard.

"La Brague est sortie de son lit et le secteur d'Antibes est fortement inondé", avait expliqué un peu plus tôt une porte-parole des pompiers. "Des campings sont sous les eaux, et deux hélicoptères font des rotations pour mettre en sécurité les gens, dont certains se sont réfugiés sur les toits de leur caravane", a-t-elle ajouté.

Ce "bilan ne peut être considéré comme définitif compte tenu des difficultés d'accès", a prévenu la préfecture des Alpes-Maritimes. Elle appelle les habitants à la plus grande prudence et va mobiliser des moyens de secours supplémentaires, au-delà de ceux du département. 

Une dizaine de train bloqués

Par ailleurs, la chaussée de l'autoroute A8 a été inondée près d'Antibes et la circulation est coupée dans les deux sens entre cette ville et Villeneuve Loubet. De nombreuses routes du secteur secondaire sont coupées dans les environs de Cannes. "Il y a eu des inondations aux abords des voies à Cannes", indique par ailleurs la SNCF, sur son site internet : "La gare de la ville a été évacuée et  la circulation est totalement interrompue dans le secteur depuis 21h15 environ, par mesure de sécurité."

Une dizaine de trains étaient immobilisés dans la nuit de samedi à dimanche
dans des gares du sud-est de la France, en raison des crues. Des centaines de voyageurs ont également été bloqués. Ils ont dû être pris en charge, a expliqué la SNCF. "Une dizaine de trains sont immobilisés" à Toulon, Nice et Cannes notamment", a précisé un porte-parole. Des plateaux-repas et des couvertures ont été distribués à des centaines de voyageurs, tandis que les voies sont submergées en plusieurs endroits des Alpes-Maritimes", a-t-il ajouté. 

L'alerte orange levée

À lire aussi
Les orages font partie des neufs "aléas" listés sur les cartes de vigilance de Météo-France intempéries
Météo : que signifient les niveaux d'alerte jaune, orange et rouge ?

Le maire de Cannes, David Lisnard a enclenché le plan communal de sauvegarde mobilisant toutes les forces de police, de secours et les services municipaux, a annoncé la municipalité dans un communiqué. Selon Météo France, le gros des orages qui ont balayé le sud-est de la France était passé vers 01h00 du matin et l'alerte orange a été levée.

"Les plus fortes cellules orageuses se sont décalées en mer. Elles se dirigent vers la côte italienne", décrivent les météorologistes. "À leur passage, elles ont donné de très violentes averses. Entre 19h et 22h on a relevé dans les Alpes-Maritimes : 180 mm à Cannes, 159 mm à Mandelieu-la-Napoule, et 100mm à Valbonne". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intempéries Météo Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants