1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Inondations : "La semaine prochaine ça redescendra et ce sera plus rapide que la fameuse crue de 1910", assure Patrick Ollier
2 min de lecture

Inondations : "La semaine prochaine ça redescendra et ce sera plus rapide que la fameuse crue de 1910", assure Patrick Ollier

REPLAY - INVITÉE RTL - Pour le député-maire de Rueil-Malmaison, la crue et sous contrôle, il n'y a plus qu'à attendre.

Inondations : "La semaine prochaine ça redescendra et ce sera plus rapide que la fameuse crue de 1910", assure Patrick Ollier
00:06:46
Izi Party veut devenir le Airbnb de la fête
00:04:44
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon & La rédaction numérique de RTL

La crue de la Seine pourrait entraîner de nombreuses conséquences dans l'ouest de Paris, samedi 4 juin. Au ministère de l'Environnement, on parle notamment de risques d'évacuations. Pourtant Patrick Ollier, député-maire de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine se dit "plutôt rassuré" après sa réunion avec la cellule de crise de la préfecture.

Dans sa commune, l'eau est montée sur les bords de Seine et a submergé les boulevards et les premières rues sur ses rives. Quelques garages ont été envahis, mais "il n'y a pas eu de risque pour les personnes physiques", raconte l'élu. Grâce aux prévisions des services de l'État, les services municipaux ont pu prendre les devants en évacuant deux maisons de retraites qui risquaient d'être inondées et en fermant un collège, plus tôt que d'habitude. Résultat, Rueil-Malmaison est prête à attendre la décrue.

Un retour à la normale d'ici à deux semaines

Pour l'instant, Patrick Ollier et ses administrés attendent déjà de connaître le pic de la crue. Celui-ci a été décalé à samedi 4 juin au matin, par les dernières prévisions, mais l'eau ne devrait pas monter de plus d'un centimètre par heure d'ici là. "Ça va représenter en linéaire, dans la ville, 7 à 8 mètres de plus ce qui n'est pas considérable, donc c'est plutôt rassurant", précise le maire qui a fait disposer des sacs de sables et des passerelles dans les zones concernées. 

Il ne reste donc plus qu'à patienter. "L'ambiance est bon enfant", explique Patrick Ollier, "les gens ne sont pas menacés et c'est le spectacle plutôt, parce qu'on n'a pas vu ça à Reuil depuis 40 ans au moins." Le seul risque c'est que l'eau, en s'infiltrant dans les sous-sols des maisons provoque des coupures d'électricité. Mais tout devrait commencer à rentrer à la normal dès lundi. "La semaine prochaine ça redescendra et ce sera plus rapide que la fameuse crue de 1910, parce qu'à l'époque le sol était gelé et ce n'était pas perméable. Donc ça avait mis 2 mois à se résorber. Je pense que dans les quinze jours qui viennent les choses seront réglées."

À lire aussi

Si l'élu semble bien préparé et serein, il regrette quand même que tous ces dégâts aient été causés par la capacité insuffisante des bassins de rétentions. "Le vrai problème, c'est qu'il manque un réservoir, qu'il faudrait construire". Les quatre déjà construits "sont plein à craquer, ils sont à 90% de remplissage. Si un cinquième avait existé, "ça aurait probablement contribué à éviter ce qu'il se passe."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/