1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Il meurt à l'hôpital, son frère accuse les secours : "Ça n'a pas été pris au sérieux"
1 min de lecture

Il meurt à l'hôpital, son frère accuse les secours : "Ça n'a pas été pris au sérieux"

DOCUMENT RTL - Un homme a déposé plainte contre le Samu et les pompiers qui n'ont pas mis en oeuvre, selon lui, les moyens nécessaires pour sauver son frère. Il témoigne.

Une camionnette du Samu à Paris (illustration).
Une camionnette du Samu à Paris (illustration).
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Charente-Maritime : le frère d'une personne décédée porte plainte contre le Samu et les pompiers
00:45
Denis Granjou & Valentin Chatelier

Son frère n'a pas survécu à l'attente. En Charente-Maritime, un homme a décidé de porter plainte contre le SAMU et les pompiers après la mort de son frère à l'hôpital de Rochefort. Il estime que ces derniers ont été trop lents après que son frère ait téléphoné aux secours mardi 4 août au matin, se plaignant d'une douleur à la poitrine.

"J'ai eu un appel de mon frère vers 7h du matin et entre temps il avait appelé les pompiers et le Samu. Personne ne s'est déplacé entre 6h et 7h", déplore-t-il. Son frère décide alors de le secourir lui-même. "C'est là où je suis intervenu. Je l'ai pris en charge sur la quatre voies, mais là, il commençait à ne plus respirer" explique-t-il. 

Ça n'a pas été pris au sérieux. Personne ne s'est déplacé

Le frère de la personne décédée

L'arrivée de l'infirmier peu après n'a pas suffi. "Après un infirmier est arrivé en urgence, l'infirmier l'a pris en charge et a mis l’électrochoc. Dix minutes - un quart d'heure après il était mort", regrette son frère. Un temps d'attente qui selon lui a été bien trop long. "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais il y a eu trop d'attente. Ça n'a pas été pris au sérieux. Personne ne s'est déplacé", fait-il remarquer.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/