2 min de lecture Hôtellerie

Hôtels : le top 10 des objets les plus volés par les riches clients dans les chambres

VU DANS LA PRESSE - Une étude menée par le guide hôtelier allemand Wellness Heaven révèle que les vols sont récurrents dans les hôtels, même dans les établissements les plus chics. Et plus l'hôtel est luxueux, plus les préjudices sont importants.

Des serviettes de bain déposées sur un lit d'hôtel (images d'illustration).
Des serviettes de bain déposées sur un lit d'hôtel (images d'illustration). Crédit : Engin Akyurt / Pixabay
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Serviettes, produits de toilettes, vaisselle et même œuvres d'art ! La liste des objets dérobés dans les hôtels par les clients, même les plus aisés, pourrait bien vous surprendre. Selon une enquête menée par le guide hôtelier allemand Wellness Heaven, le phénomène n’épargne pas les établissements les plus luxueux.

Selon l'étude (lien en anglais) menée en 2018 auprès de 1093 hôtels 4 et 5 étoiles, et rapportée par Ouest-France, si la clientèle aisée ne se prive pas d'emmener après son séjour les serviettes ou les produits de toilettes, premiers et deuxièmes du classement des objets les plus volés dans les chambres d'hôtels, leur imagination ne s'arrête pas là ! Ils dérobent également des crayons et stylos (3e place), de la vaisselle et des couverts (4e et 5e place), mais aussi des œuvres d'art (8e place) !

Cafetières, lampes, tablettes connectées et même lavabos, la liste est longue. Dans les palaces, la probabilité de vol de téléviseurs serait même supérieure à celle dans un hôtel trois ou quatre étoiles. Dans le top 10 de ce palmarès des objets les plus dérobés dans les chambres d'hôtels, on retrouve les produits cosmétiques en sixième place, très prisés par les clients, avant les piles (7e place), les draps et les coussins (9e et 10e place). Certains clients audacieux parviennent même à voler des objets encombrants comme la télé ou le matelas en passant par l'ascenseur menant directement au parking.

Plus d'un quart des Français reconnaît être déjà reparti avec un objet

Le vol dans les hôtels semble être une véritable habitude française puisque plus d'un quart des Français (26%) reconnaît être déjà reparti avec un objet, selon un sondage Harris Interactive réalisé en 2018 pour le site internet Hotels.com. Pour faire face à ces vols, les hôtels se prémunissent financièrement en procédant à une pré-autorisation bancaire, qui ne donne lieu à un débit sur le compte du client que si un délit ou un dommage est constaté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôtellerie Vols Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants