1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Hôtel de Brienne : l'ex-PC de dissuasion nucléaire tel qu'il était en 1985
1 min de lecture

Hôtel de Brienne : l'ex-PC de dissuasion nucléaire tel qu'il était en 1985

REPLAY - Situé à Paris, l'ancien poste de commandement a été totalement rénové pour nous replonger plus de trente ans en arrière.

Une vue de l'Hôtel de Brienne, à Paris
Une vue de l'Hôtel de Brienne, à Paris
Crédit : ECPAD
L'Hôtel de Brienne, l'ex-PC de dissuasion nucléaire tel qu'il était en 1985
03:52
Sophie Aurenche & Loïc Farge

Nous voilà face à l'Hôtel de Brienne. Un magnifique hôtel particulier du XVIIIe siècle, bureau du ministère de la Défense. Et caché quelque part, pendant trente-neuf ans, le PC nucléaire de la France. Réunions secrètes, décisions stratégiques, situation de crise, essais nucléaires à Mururoa : ce PC n'a aucun secret pour Sylvain Vitet, de l'Association des amis de l'Hôtel de Brienne. "La première impression qu'on a en rentrant dans cette pièce, c'est un silence absolu", explique notre guide.

Ce poste de commandement a été totalement rénové pour nous replonger plus de trente ans en arrière. Nous sommes en 1985. "Nous sommes le jour de la mise à l'eau du sous-marin nucléaire lanceur d'engins L'Inflexible", raconte Sylvain Vitet. Un événement qui fait la une du journal télévision de l'époque, présenté par Christine Ockrent. Un événement vécu depuis cette salle d'à peine 20 mètres carrés, aujourd'hui 100% vintage.

Boîtiers inhibiteurs codés

On y trouve un transistor de radio énorme et une télé noir et blanc avec son antenne. Et même un appareil pour projeter des diapositives : pour pour montrer, à l'époque, cartes et positions stratégiques au ministre et à ses conseillers. À ne pas manquer non plus : un téléphone à cadran orange, mais aussi un téléphone crypté gros comme une imprimante (le système Eucalyptus). Plus impressionnants : ces boîtiers inhibiteurs codés ici, dans le plus grand secret, et transportés jusqu'au pied des Mirage.

Mais vous n'avez pas tout vu. Derrière une deuxième porte blindée, une pièce servant à stocker dans les attaché-cases d'autrefois les boîtiers inhibiteurs. Un voyage hors du temps, rythmé par le bruit de trois horloges (heure de Paris, heure de Mururoa et temps universel). Ce lieu incroyable est à découvrir deux samedis par mois. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/