1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Hôpital : les unités mobiles de télé-médecine à l'oeuvre pour rassurer les patients
1 min de lecture

Hôpital : les unités mobiles de télé-médecine à l'oeuvre pour rassurer les patients

La "mission flash" sur les urgences a mis en avant le rôle des unités mobiles de télé-médecine. RTL a embarqué avec Théo, un étudiant en 5e année de médecine, pour une tournée chez des patients contaminés par la Covid-19.

Les urgences d'un hôpital (illustration)
Les urgences d'un hôpital (illustration)
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Hôpital : les unités mobiles de télé-médecine à l'oeuvre pour rassurer les patients
00:01:56
Agathe Landais - édité par Sandra Cazenave

Désengorger les urgences : c'était le but de la "mission flash" commandée il y a un mois par Emmanuel Macron. Le Dr François Braun, du Samu-Urgences de France, a fait 40 propositions qui ont été validées, vendredi 1er juillet, par la Première ministre Élisabeth Borne. L'objectif : mieux orienter les patients et aller à leur rencontre, chez eux, comme avec les unités mobiles de télé-médecine.

Théo, étudiant en 5e année de médecine, en fait partie. RTL a embarqué avec lui pour une tournée. Le jeune homme est d'abord appelé par un patient d'une cinquantaine d'années qui a la Covid-19 et qui tousse du sang. Après la consultation, l'étudiant transmet au médecin régulateur du Samu ses résultats. Ce dernier décide alors de faire hospitaliser le patient et d'envoyer une ambulance. La tournée de Théo se poursuit chez une patiente obèse, également contaminée par la Covid-19 et qui se plaint de douleurs cardiaques. Il lui fait alors passer un électrocardiogramme. Les battements cardiaques sont transmis en direct au Samu. Rien d'inquiétant pour cette patiente, qui devra consulter son généraliste dans les prochains jours. 

La dernière visite est encore chez une femme atteinte de la Covid-19, et très angoissée car elle est enceinte de 8 mois. Théo lance une télé-consultation avec un médecin, relatant la tension de la patiente, comme sa fréquence cardiaque. "Il n'y a pas grand chose à faire à part du repos et du Doliprane", répond le médecin de l'autre côté de l'écran. Ces équipes mobiles de télé-médecine permettent avant tout de rassurer les patients : 80% d'entre eux n'ont en réalité pas besoin de se rendre aux urgences

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.