1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Hervé Gourdel : le chef du groupe jihadiste qui l'a tué aurait été abattu
2 min de lecture

Hervé Gourdel : le chef du groupe jihadiste qui l'a tué aurait été abattu

L'armée algérienne assure avoir abattu le chef du groupe jihadiste Jund Al-Khalifa, qui a revendiqué l'enlèvement puis l'exécution d'Hervé Gourdel.

Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre avant d'être abattu quelques jours plus tard par le groupe islamiste Jund al-Khilafa (Archives)
Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre avant d'être abattu quelques jours plus tard par le groupe islamiste Jund al-Khilafa (Archives)
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'armée algérienne affirme avoir tué dans la nuit de lundi à mardi Abdelmalek Gouri, le chef du groupe jihadiste Jund Al-Khilafa ayant décapité le touriste français Hervé Gourdel en septembre.

À la suite d'une opération dans la ville d'Isser, à 60 km à l'est d'Alger, au cours de laquelle "trois terroristes" ont été tués, "l'identité du dangereux criminel Abdelmalek Gouri, qui a revendiqué l'assassinat du ressortissant français Hervé Gourdel, a été confirmée", précise l'armée dans un communiqué.

Samedi, l'armée algérienne avait annoncé avoir tué trois jihadistes lors d'une opération de ratissage à Sidi Daoud, précisant qu'il y avait parmi eux un "dangereux terroriste" recherché depuis 1995. Des armes, une importante quantité de munitions et des explosifs ont notamment été saisis par l'armée lors de cette opération, selon le communiqué de l'armée diffusé samedi. Le ministre de la Justice, Tayeb Louh, avait déjà fait état de la mort de deux autres membres de Jund al-Khalifa tués par l'armée le mois dernier.

Abdelmalek Gouri, un "dangereux terroriste" depuis 1995

Fin août, ce groupe avait annoncé avoir quitté Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dénonçant sa "déviance", et faire allégeance à l'EI. Jund al-Khalifa est composé essentiellement d'anciens membres d'Aqmi actifs dans la région d'Alger et en Kabylie, selon une source sécuritaire.

À lire aussi

Abdelmalek Gouri, alias Khaled Abou Souleimane, est un ancien bras droit du chef d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel. Il faisait partie d'une phalange d'Aqmi à l'origine des attentats suicide contre le palais du gouvernement et un bâtiment de l'ONU en 2007 à Alger.

Khaled Abou Souleimane serait également derrière l'attaque qui a coûté la vie à 11 soldats en avril à Iboudrarène, dans la même zone où s'est produit l'enlèvement d'Hervé Gourdel.

Opération de l'armée

Le ministère de la Défense a indiqué que l'opération menée lundi soir à Isser avait été déclenchée grâce "à des renseignements et à une filature d'un dangereux groupe terroriste circulant à bord d'un véhicule". Elle "a permis la récupération de deux fusils automatiques de type Kalachnikov, une ceinture explosive, une importante quantité de munitions, des téléphones portables et d'autres objets".

Isser est une petite ville de Kabylie qui abrite notamment une grande école d'officiers de la gendarmerie, visée en août 2008 par un attentat suicide qui avait fait une quarantaine de morts. Outre, les trois jihadistes de Junnd al-Khalifa, l'armée a annoncé avoir tué mardi matin deux autres "dangereux terroristes" dans la commune d'Akerrou (120 km au sud-est d'Alger).

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.